Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Séminaire de formation à l’intention des hommes de droit : les magistrats s’imprègnent de leur code de déontologie

L’Office Central de la Lutte contre l’Enrichissement Illicite (OCLEI) a organisé un séminaire avec les magistrats du Mali sur le code de déontologie des magistrats, le jeudi 9 décembre 2021. Cette formation est la suite d’une série de formations initiées dans le cadre de la semaine nationale de la lutte contre la corruption qui s’étalait du 2 au 9 décembre 2021. La cérémonie s’est déroulée sous la houlette du représentant du ministre de la justice et de droit de l’homme, garde des sceaux, Cheick Tidiane Traoré et le président de l’OCLEI, Moumouni Guindo.


Parmi les activités envisagées par l’OCLEI au cours de cette semaine nationale de la lutte contre la corruption figure la vulgarisation du code de la déontologie de l’agent des impôts, celui des magistrats et du statut des fonctionnaires de la police nationale. Selon le représentant du ministre de la justice et de droit de l’homme, garde des sceaux, Cheick Tidiane Traoré déclaré dans ses propos que pour que l’OCLEI puisse réussir dans sa mission, il a entrepris de mettre en
œuvre la principale recommandation de l’étude sur la déontologie des agents publics au Mali. Cette recommandation, selon lui, consiste à promouvoir les règles d’éthique et de déontologie dans les services publics. Il a rassuré l’Office
Central de la Lutte contre l’Enrichissement Illicite que le département de la justice appuiera et accompagnera cette initiative qui s’inscrit dans une politique préventive et pédagogique.

A ses dires, ce séminaire contribuera à l’information continue des magistrats en leur rappelant avec forces les devoirs auxquels ils sont professionnellement et personnellement tenus dans la distribution de la justice. Il dira que le but ultime de cette formation est d’amener à une meilleure application du code de déontologie pour l’exercice correct, honorable et adéquate des fonctions publiques. Il s’agira aussi d’avoir une certaine maitrise des règles déontologiques pour éviter des comportements qui pourraient porter atteinte à l’image et à l’intégrité de l’administration publique et à l’institution judiciaire. Monsieur Traoré a rappelé que la déontologie s’inscrit dans le vaste chantier de la refondation et de la redéfinition du rôle de l’Etat en tant moyen de promotion de la bonne gouvernance.
Bamory Camara

Source: Delta News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct