Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

IFE-Mali: un projet de sensibilisation pour plus de vaccination contre la COVID-19

La maison de partenariat de Bamako a abrité le lancement du projet « lutte
contre la réticence à l’égard des vaccins anti-COVID-19 au Mali ». Le projet est
initié par l’Initiative de soutien aux Femmes et Enfants du Mali (IFE-Mali), le
vendredi 4 décembre 2021. C’était sous la présidence de l’ambassadeur de la
Grande Bretagne, Barry Lowen en présence du président de IFE-Mali, Adama
Kouyaté.


Selon le président de IFE-Mali, Adama Kouyaté, ce projet vise à accroitre
l’acceptation du vaccins anti-COVID-19 au sein de la population malienne en
luttant contre les fausses rumeurs sur les vaccins anti-covid-19. Le président
Kouyaté a laissé entendre que pour mener à bien cette mission, l’IFE-Mali va
engager plusieurs activités dans le cadre de la sensibilisation en impliquant des
porte-parole communautaires de confiance, des médias traditionnels et
sociaux, des sites mobiles de vaccinations COVID-19. il s’agira, le président de
l’IFE-Mali de faire augmenter la connaissance des communautés cibles sur les
vaccins anti-covid-19 et renforcer l’acceptation des vaccins par une
combinaison de divers stratégies de communication pour le changement de
comportement. Parmi les activités initiées, il y aura des causeries éducatives,
des émissions radio interactives et des campagnes digitales sur les médias
sociaux, des caravanes mobiles de sensibilisation et la mise en place des sites
de vaccinations, a expliqué monsieur Kouyaté. A ses dires, ce projet va
concerner les régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou, Kayes et le district de
Bamako. Dans ces régions, il a laissé entendre que les groupes cibles sont
notamment les groupements de femmes, les chefs de ménages, les grins
(groupements de jeunes amis se réunissant régulièrement autour du Thé pour
discuter de l’actualité, du quotidien et des projets individuels de ses membres),
les places des transports en communs, les vendeurs ambulants et ouvriers. Les
causeries éducatives concerneront la formation des chefs religieux, des
enseignants, des agents de santé qui seront identifiés dans chaque
communauté cible pour communiquer sur la maladie à COVID-19. Il s’agit de
montrer l’importance de la vaccination pour apaiser les inquiétudes concernant
les effets secondaires des différents vaccins anti-covid-19.
Bamory Camara

Source: Delta News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct