Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

SELON SA DIRECTRICE GENERALE, MME SIDIBE ZAMILATOU CISSE : «L’INPS est confronté à des défis multidimensionnels au quotidien»

«L’INPS est à un tournant capital de sa vie. Il est confronté au quotidien à des défis multidimensionnels dans la conduite de ses missions» ! Tels sont les propos tenus par la Directrice Générale de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INSP),  Mme Sidibé Zamilatou Cissé, à la cérémonie d’ouverture du séminaire sur la thématique «Phase expérimentale des travaux sur les indicateurs et tableau de bord actuariels dans les OPS (organismes de prévoyance sociales) pilotes». Prévu du 15 au 25 février 2021, cet atelier doit permettre aux cadres de l’INPS d’expérimenter les acquis du projet sur la mise en place des indicateurs actuariels et l’élaboration des principes directeurs actuariels dans les OPS des pays membres de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES).

 

Toujours selon Mme Sidibé, cette activité, co-organisée par l’INPS et la CIPRES avec l’appui technique de l’Institut national d’assurance maladie (INAMI) de la Belgique, participe de la mise en œuvre du programme d’activités 2021 de son institut. Elle s’inscrit notamment dans l’axe majeur N°2 du Programme de gouvernement de transition, portant sur la bonne gouvernance.

Dans son intervention, la Directrice générale a aussi indiqué que l’institut se trouve à un tournant décisif de son existence… comme l’ont démontré plusieurs missions d’audit et de contrôles interne et externe. Prenant toute la mesure des enjeux et des menaces qui planent sur la pérennité même du système de gestion, la Direction générale est en train de prendre des dispositions afin de maîtriser la situation. Et cela en dotant par exemple l’institut d’outils pratiques de management… La dotation de l’INPS d’une cartographie des risques et d’un Plan de maîtrise en 2020 s’inscrit également dans ce cadre.

À l’entame de ses propos, le Chef d’appui-conseil de la CIPRES, M. Parfait K. Zozan a salué l’engagement de Mme Sidibé qui a bien voulu accepter que son service fasse partie des OPS pilotes et qu’il abrite les premiers travaux de cette phase expérimentale. Il a rappelé qu’il ressort des dernières études réalisées par la CIPRES que la majorité des organismes connaissent encore des difficultés à mettre en place et à mener correctement cette activité alors que leurs régimes commencent à subir les effets des crises successives.

Notons que ce séminaire de 10 jours se tient en présence des membres de la Direction générale, de tous les responsables de l’INPS, de M. Michel Vigneul (expert consultant de l’Institut National d’Assurance Maladie-Invalidité-INAMI de Belgique), M. Parfait Zozan (chef de la Cellule appui-conseil aux OPS de la CIPRES) et de plusieurs cadres de l’Institut.

Naby

(Avec le Service des Relations Publiques de l’INPS)

Source : Le Matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct