Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

SECURITE : Le PM Moctar Ouane veut impulser une nouvelle dynamique à la réforme du secteur

Pour faire face aux menaces multiformes qui secouent le nord et le centre du Mali, le conseil national de la réforme du secteur de la sécurité s’est réuni vendredi dernier (8 janvier 2021) sous la présidence du Premier ministre Moctar Ouane. Il s’agissait d’harmoniser les réponses aux attentes des populations. Les principaux points inscrits à l’ordre du jour portaient sur deux présentations : l’état des lieux de la mise en œuvre de la Réforme du secteur de la sécurité (RSS) et la note conceptuelle du plan de retour de l’Administration et des services sociaux de base dans les régions du nord et au centre.

 

L’accélération de l’adoption en conseil des ministres de la stratégie nationale de la réforme du secteur de la sécurité et son plan d’actions et l’élaboration d’un plan opérationnel pour le retour de l’Administration et des services sociaux de base dans ces régions en vue de l’organisation des futures échéances électorales, conformément à la feuille de route de la Transition sont les principales recommandations formulées à l’issue de cette première session ordinaire du Conseil national pour la réforme du secteur de la sécurité. La rencontre a également recommandé la création des conditions idoines pour la société civile et les autres forces vives de la nation de s’approprier de la RSS.

 

EMPLOI : La formation professionnelle fait sa rentrée

La rentrée solennelle de la formation professionnelle a eu lieu le 7 janvier dernier au Centre de formation professionnelle (CFP) de Sénou sous la présidence du Premier ministre Moctar Ouane. Il avait à ses côtés ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Mohamed Salia Toure. Cette cérémonie a réuni des membres du gouvernement, du Conseil national de la Transition, des anciens ministres de l’Emploi et de la Formation professionnelle, des ambassadeurs accrédités au Mali, les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) du sous-secteur de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. L’enjeu de la formation et de l’insertion des jeunes constitue aujourd’hui encore une problématique d’actualité qui nécessite un diagnostic soutenu et des actions concrètes. Et cela d’autant plus que chaque année 180 000 jeunes entrent sur le marché du travail sans qualification professionnelle.

 

 

CNT : Salif Kéita au parlement panafricain

Le rossignol du Mandé, l’artiste Salif Kéita fait un pas de plus dans son engament politique. En effet, en tant que membre du Conseil national de la transition, il fait désormais partie des représentants du Mali au Parlement panafricain basé en Afrique du Sud. Notre pays y occupe cinq sièges. L’icône de la musique mandingue siègera avec notamment Mme Haïdara Aïssata Alassane Cissé dite Chato, cheffe de file de l’équipe du Mali. La tribune du Parlement panafricain permettra sans doute à la star de plaider des causes qui lui tiennent à cœur comme le sort des albinos sur le continent, la défense de l’authenticité culturelle et artistique du continent, la bonne gouvernance…

Source : Le Matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct