Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

RUPTURE COLLECTIVE DE JEÛNE ET CÉRÉMONIE DE REMISE DE DISTINCTIONS SYMBOLIQUES ORGANISÉE PAR LES ASSOCIATIONS ET MOUVEMENTS DE JEUNES DE LA C.II ET LES FAMILLES FONDATRICES DE BAMAKO AU COMMISSARIAT DE POLICE DU 3ème Arrondissement .

Reconnaissance et adhésion des populations de la commune II à l’opération antidrogue «Tourbillon» ou «Founou founou».

Ils étaient tous là ce Samedi 1er Mai au commissariat de police du 3ème Arrondissement : Représentants des associations et mouvements des jeunes de la commune II dont le Mouvement « Éveil des Consciences», «Coordination des Associations pour le Développement de Bagadadji » (COADEB) «le Conseil National des Jeunes (CNJ)», «le Mouvement Antôrôla », «l’Association des Jeunes Ambitieux pour l’Avenir du Mali (AJAAM)», «L’Association BENKAN», «le président des jeunes de Bagadadji ABDOUL DIA TOURÉ et le représentant des familles fondatrices de Bamako BASSIDIKI TOURÉ»…
■POUR QUOI FAIRE DONC ?■
ENCOURAGER, REMERCIER ET FÉLICITER le Commissaire Tomoda et son équipe pour le travail bien fait et surtout les résultats encourageant obtenus suite à la mise en œuvre de l’opération antidrogue «Tourbillon » ou «Founou-founou».
L’ensemble des associations et mouvements des jeunes de la commune II en général et de Bagadadji en particulier ont ainsi organisé, sur fonds propre, une grande cérémonie de rupture collective de jeûne avec les éléments de l’opération anti-drogue dans l’enceinte du commissariat du 3ème arrondissement ce samedi 01 mai 2021. L’objectif était de remercier et d’encourager le Commissaire et son équipe et leur remettre des distinctions symboliques aux noms des trois familles fondatrices de Bamako.
■ENCOURAGEMENT ET SOUTIEN DES FAMILLES FONDATRICES■
Ce samedi 1er Mai 202, les jeunes sont sortis massivement pour rejoindre le commissariat du 3ème arrondissement avec des cris de joie et de guerre et surtout, exhorter le Compol Tomoda et ses hommes à continuer car aujourd’hui, selon BASSIDIKI TOURÉ, porte-parole des jeunes, «Bagadadji est en train d’être débarrassé de ses dealers grâce à l’opération anti-drogue «Tourbillon ou Founou founou» du Commissaire Sadio TOMODA et son équipe. Nous avons donc décidé de rompre ensemble le jeûne avec ses braves hommes et femmes en guise d’encouragement, de solidarité et de soutien».
Cette cérémonie de rupture de jeûne à été mise à profit par le Représentant des Familles Fondatrices (Niaré, Touré, Dravé) pour remettre au Maître des lieux, trois drapeaux maliens symbolisant les trois Familles, un Coran, du sucre granuleux (Colon soucoro) et du thé. Comme pour dire que l’opération anti-drogue «Tourbillon est la bienvenue à Bagadadji.
■ POUR LA CONTINUITÉ■
Après la rupture, les lèvres se décollent et les interventions commencent sous la houlette du président de la jeunesse de Bagadadji lequel, dans son adresse, n’a pas caché sa satisfaction tout en saluant les limiers du compol Tomoda pour cette initiative antidrogue. Même son de cloche chez les autres représentants des associations et mouvements présent qui ont insistés sur la continuité de cette opération Tourbillon sur l’ensemble des communes de Bamako.
L’occasion fut opportune pour les participants de faire des témoignages ciblés sur certains groupes de personnes et des familles qui s’étaient complètement adonnés au trafic de stupéfiants. Ces maisons sont aujourd’hui vidées de leurs occupants désormais en prison ou en fuite. Et la population respire de l’air pur. Ouf !
Les témoignages très poignants ont été faits durant plusieurs heures. On retiendra que Bagadadji avait hâte de se débarrasser de ces fauteurs de troubles. Et le Commissaire TOMODA a exaucé son vœu.
Très touché par ces marques de reconnaissance et de soutien, le commissaire TOMODA a remercié les hôtes pour leur déplacement. L’Opération antidrogue sera pérennisée a-t-il dit. A l’en croire, sa hiérarchie et son ministère de tutelle suivent de très près. Sa réussite totale pourrait amener ceux des autres communes à adhérer à l’initiative et engager la même dynamique.
Et d’inviter les jeunes de la commune II en général et des ceux de Bagadadji en particulier, à l’union sacrée pour bouter hors du quartier ces quelques dealers qui salissent la réputation de ce quartier saint puisqu’abritant la Grande Mosquée de la Capitale malienne.
A noter que la cérémonie a pris fin par une séance de bénédictions et de prière avec les éléments de l’opération «Founou founou».
La population de la commune II fait désormais davantage confiance à la police du 3ème arrondissement. Un allié de taille qui se joint ainsi à l’opération antidrogue.
Source: Bamanan den Journal Kojugu kelebaa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct