Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Route Bamako-Koulikoro-Pont de Kayo et ses voies d’accès; approbation de deux avenants de plus de 13 milliards

Le Conseil des ministres, en sa session du 20 octobre dernier, a adopté, au titre du ministère de l’Économie et des finances, deux projets de décret portant approbation d’avenants relatifs aux travaux de construction du pont de Kayo à Koulikoro et ses voies d’accès, pour un montant de 4 646 127 626 FCFA ; et aux travaux d’aménagement en 2×2 voies de la route Bamako-Koulikoro sur 45 km, pour un montant de 8 755 333 312 FCFA.

ibk ibrahim boubacar keita president malien seynabou diop traore ministre equipement pont Koulikoro kayo chantier route visite

Il ressort du communiqué du Conseil des ministres que dans le cadre de l’exécution des travaux de construction du pont de Kayo et ses voies d’accès, il est apparu nécessaire d’entreprendre des travaux complémentaires portant sur les terrassements généraux, chaussés, ouvrages d’assainissement et signalisations des voies d’accès dont l’allongement du linéaire total à aménager passe de 22 582 km à 27 479 km.
Ces travaux complémentaires font l’objet d’avenants, précise le Communiqué, afin de procéder au raccordement du pont de Kayo à la route nationale (RN) N° 6 à Zantiguila.
Il est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et le Groupement d’entreprises COVEC-Mali/HNRB pour un montant hors taxes de 4 646 127 626 de FCFA et sans incidence sur le délai d’exécution du marché initial.
Quant au deuxième avenant relatif aux travaux d’aménagement en 2×2 voies de la route Bamako-Koulikoro sur 45 km, il est motivé par la nécessité d’apporter des modifications à la structure de la chaussée et à la consistance de certaines taches élémentaires du marché initial.
Ces modifications, objet dudit avenant, indique le Communiqué, concernent l’amélioration des épaisseurs, notamment la réalisation de la couche de fondation en latérite améliorée au ciment, de la couche de base en grave bitume, de la couche de roulement en béton bitumeux et du terre-plein central ainsi que la revue des aspects liés à l’assainissement de la route.
L’avenant en question est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Entreprise SOGEA SATOM pour un montant hors taxes de 8 755 333 312 de FCFA et sans incidence sur le délai d’exécution du marché initial.
Par ailleurs, il convient de souligner l’approbation d’un avenant relatif au contrôle et à la surveillance des travaux de construction et de bitumage de la route Zantièbougou-Kolondiéba-Frontière Côte d’Ivoire.
Le marché initial a été conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et le Groupement de Bureau GIC-LCI pour un montant hors taxes de 1 999 650 de FCFA et un délai d’exécution de 26 mois. En effet, dans le cadre de l’exécution de ce marché, les parties ont constaté une incohérence entre la clé de répartition du financement dans le contrat signé le 2 mars 2017 et celle figurant dans le rapport d’évaluation du projet et dans les accords de financement.
Ainsi, indique-t-on, ledit avenant, sans incidence financière, vise la correction de la clé de répartition du financement conformément au rapport d’évaluation du projet et aux accords de financement.
Notons que les travaux de construction de la route Bamako-Koulikoro en 2×2 voies sur 45 km, du pont de Kayo sur le fleuve Niger à Koulikoro et ses voies d’accès (24 km) étaient d’un coût total de 84 262 769 205 milliards FCFA et un délai d’exécution de 30 mois. Le financement est assuré par la BOAD, les Banques locales et le Budget national.

Par Sékou CAMARA

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct