Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réorganisation administrative et territoriale: le projet sur les réseaux sociaux est un ancien document

Un document fait le tour des réseaux sociaux depuis des semaines et est présenté comme le nouveau découpage administratif dans le cadre de la réorganisation territoriale. Après vérification, il revient que ce document n’est pas celui validé pour la réorganisation territoriale.

Selon ce projet, le Mali comptera au total 20 régions administratives au lieu des 10 qui composent le territoire national. Ainsi en plus des régions actuelles, les nouvelles régions de Bougouni, Dioïla, Nioro, Koutiala, Kita, Nara, Bandiagara, San, Douentza, Gourma sont créées. Le district de Bamako qui sera régi par un statut particulier comprendra dix communes, indique le document.

« Un ancien projet de découpage »

Au ministère de l’administration territoriale, on affirme que ce document est un projet ancien qui remonte à 2008. Un projet qui avait été fait sous le régime d’Amadou Toumani Touré. Mais le document était resté au stade de projet. Mais des travaux sur la réorganisation territoriale sont en cours à Bamako et dans les régions, a déclaré un responsable du ministère de l’administration territoriale. Il ajoute que ces travaux portent sur la Loi 017 2012 portant création de nouvelles régions. Ce texte prévoit 19 régions. Mais toutes ces régions n’ont pas eu le nombre de cercle qu’il faut. C’est à l’issue donc de ces concertations que le projet de nouveau découpage territorial sera élaboré. Selon notre interlocuteur, le document qui circule sur les réseaux sociaux n’est pas des autorités actuelles. D’ailleurs il ne porte même pas la signature de l’actuel département de l’administration territoriale, dit-il.

La CMA rejette le document

Le projet de découpage territorial publié sur les réseaux sociaux et repris par certains journaux, a suscité la réaction de la coordination des mouvements de l’Azawad (ex rebellion). Dans un communiqué, la CMA dénonce ce document élaboré de façon « unilatérale » et déclare le rejeter « irrévocablement ». Elle lance un appel aux autorités de la transition en charge des questions de la réorganisation administrative et territoriale à « privilégier la voie de la concertation inclusive et du consensus à la place du fait accompli, seule issue pour éviter de remettre en cause des acquis de plusieurs années, au prix d’énormes sacrifices ». Avec une superficie d’un million de 240 mille kilomètres carré, le Mali comptait 6 régions jusqu’en 2014. En 2015, à la faveur de l’accord de paix signé entre le gouvernement et les groupes armés du Nord, deux nouvelles régions (Ménaka et Taoudénit) ont été créées

Source: studiotamani

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct