Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

«Regards sur le passé»: le 26 Mars en images

Dans le cadre de la commémoration du 30e anniversaire de la révolution 26 Mars 1991 au Mali, l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP) a initié une exposition de photographies sous le thème «Regards sur le passé» au Musée national. A la cérémonie inaugurale de ce vernissage étaient présentes des personnalités au premier rang desquelles le Premier ministre Moctar OUANE et plusieurs membres du Gouvernement dont les ministres de la Communication et de l’économie numérique, Dr Hamadoun TOURE et son collègue en charge de la Culture, Mme Kadiatou KONARE. On notait également la présence d’anciens ministres et directeurs généraux de l’AMAP à cette cérémonie d’ouverture.

 

L’AMAP apporte ainsi une contribution de taille dans la construction d’une mémoire collective sur les douloureux événements du 26 Mars 1991. Les photographies reconstituent le film du coup d’État qui aboutit au renversement de Moussa TRAORE en place depuis 23 ans et la mise en place du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) dirigé par Amadou Toumani TOURE.
En somme, une galerie de 60 photos qui parlent des différentes étapes de la marche démocratique au Mali.
Invitation au sursaut national
Après la coupure du ruban symbolique, le Premier ministre Moctar OUANE, s’est félicité de cette initiative de l’AMAP. «Cette exposition permet d’avoir un regard rétrospectif enrichissant sur une partie de l’Histoire récente de notre pays. Il nous faut aujourd’hui capitaliser l’élan positif qui a fondé notre vie démocratique. Unis, les Maliens sont capables de relever tous les défis. », a déclaré le Chef du Gouvernement a la fin de la visite.
«Je voudrais qu’ensemble aujourd’hui, et pour les temps qui viennent, que nous ayons la responsabilité de tirer les enseignements de tout ça. Nous vivons aujourd’hui dans une troisième transition après celle de 91, celle de 2012, et la présente. Il est particulièrement important que nous sortions de ces cycles répétitifs de transition. Pour cela, le respect de la loi, l’unité, le rassemblement sont essentiels.
Parce que les Maliens sont tenus de regarder dans la même direction. Parce qu’ils sont tous animés de cet esprit civique, nationaliste patriotique, il est possible en ce moment-là d’avancer. Ce volontarisme qui a animé les jeunes en 1991 et que l’on voit aujourd’hui également animé des milliers de gens doit permettre à notre pays d’avoir ce sursaut indispensable au développement. Nous devons, capitaliser, encore une fois, sur les acquis des transitions passées afin que nous sortions des cycles de manière à ce que nous soyons dans un processus irréversible nous conduisant vers la liberté avec un ‘’L’’. Faire en sorte qu’il y ait l’accès de tous à la démocratie, au droit, mais également, faisons en sorte que tous soient de leur devoir vis-à-vis de la nation », a-t-il ajouté.
L’Appel du Pr Ali Nouhoum DIALLO
De son côté, le Pr Ali Nouhoum DIALLO, l’un des acteurs majeurs du Mouvement démocratique de Mars 91 a, quant à lui, invité les jeunes à tirer ce qu’il y a de positif dans les événements qui ont abouti à l’avènement de la démocratie. « Ce qui m’embête, c’est de me rendre compte que le Malien, les jeunes, les très jeune broient le noir. Ils ne veulent pas voir le verre à moitié plein. Ils ne voient que le verre vide. Or avec ça, nous ne pouvons pas construire le Mali. Il est extrêmement important de savoir ce qu’il y a de positif réellement dans ce qui a été fait avant vous. Allons sur des bâtisses qui seront plus ou moins solides et que vous sachiez un peu arranger, vous pouvez construire l’édifice. Mais si tout le discours est de dire que le 26 Mars n’a rien apporté, tous les malheurs du Mali viennent des démocrates ; j’ai peur que le Mali puisse avancer », a-t-il prévenu.
Pour lui, la plupart de ceux qui ont généré ce pays sont des jeunes. De Modibo KEITA en passant par Alpha Oumar KONARE. «Même ceux qui ont fait le putsch, moi je suis anti-putsch, sont des jeunes. Le Mali a toujours été géré par des jeunes », a-t-il dit.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : INFO-MATIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct