Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Primature : 4 choses à savoir sur Choguel Kokala Maïga

Choguel Kokala Maiga a été désigné premier ministre de transition au Mali, ce lundi 7 juin 2021, par le président Assimi Goïta.  Benbere vous fait découvrir le patron de la primature en 4 points.

 

Lundi 7 juin 2021, Choguel Kokala Maïga a été nommé premier ministre de la transition après la prestation de serment du colonel Assimi Goïta. Longtemps ignoré par les militaires au pouvoir depuis le 18 août 2020, le président du Comité stratégique du M5-RFP (Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques), Choguel Kokala Maïga occupera désormais le fauteuil de premier ministre.  Pour ce sexagénaire natif de Tabango, dans la région de Gao, les défis sont énormes. Aura-il les coudées franches pour mener à bien sa mission ? En attendant, vous devez savoir ces 4 choses sur le nouveau premier ministre malien.

1- Premier national au bac

Choguel Kokala Maïga a commencé ses études primaires dans la région de Gao, avant de venir les poursuivre dans la capitale malienne, précisément au Lycée technique de Bamako. En 1973, il devient le premier national au baccalauréat malien, option « mathématiques et techniques industrielles ». Il faut noter que ce succès est venu couronner le cursus d’un brillant premier de classe. Grâce à ses résultats, il va poursuivre ses études en ex-URSS, à Moscou, en télécommunications. Ce séjour moscovite a été sanctionné par un diplôme de doctorat d’État en télécommunications, obtenu en 1988.

2- Héritier politique de Moussa Traoré

Après ses études supérieures à Moscou dans les années 80, à son retour, le jeune ingénieur en télécommunications s’engage dans la politique. Il milite au sein de l’Union nationale des jeunes du Mali, une association affiliée au parti unique de l’époque UDPM (Union démocratique du peuple malien) du général Moussa Traoré. Après la chute du dictateur en mars 1991, il a décidé de faire face aux acteurs du mouvement démocratique en défendant le bilan des 23 ans de règne de Moussa Traoré. Isolé sur la scène politique nationale, il crée le Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR), son propre parti en 1997.

3- Expériences gouvernementales

Choguel Kokala Maïga n’est pas à sa première expérience gouvernementale avec cette nomination à la primature. Après sa première participation à l’élection présidentielle en 2002, il entre au gouvernement du président « ATT [Amadou Toumani Touré, décédé en novembre 2020]» la même année comme ministre de l’Industrie et du Commerce pendant plus de cinq ans. Après ce premier passage au gouvernement, il redevient ministre sous la présidence de Ibrahim Boubacar Keita en 2015 avec le portefeuille de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication. Il fut même un moment donné porte-parole de ce gouvernement avant son départ en juillet 2016.

4- Vice-président du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD)

Certains « détracteurs » parlent d’une nomination à la primature acquise dans la rue. Mais, il faut reconnaître que derrière cette promotion, il y a beaucoup de circonstances. D’abord la prise en otage de l’ex-chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé [décédé fin décembre 2020], en pleine campagne pour les législatives dans son fief en 2020. Cette absence lui permet de prendre la tête du FSD dont il était vice-président. Ensuite, la participation du FSD au Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques, qui a manifesté pendant plusieurs mois contre le régime d’IBK, renversé le 18 août 2020. Son leadership au sein de ce mouvement hétéroclite lui permet de présider le Comité stratégique, l’organe de décision. Et enfin, sa constance et sa persévérance dans la lutte du M5-RFP ont amené le mouvement à porter son choix sur lui pour le poste de premier ministre après une année de combat.

Source : Benbere

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct