Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pour une participation active des citoyens maliens à la résolution des conflits dans leurs régions, le projet ” Nous Sommes Un ” a marqué son début

Alors que la sécurité des citoyens est désespérément requise, la violence s’étant détériorée dans tout le pays en raison des massacres de centaines de civils et de plusieurs conflits entre les groupes islamistes armés et les gardiens de la paix, le projet “Nous Sommes Un”, qui vise à apporter une paix durable, a débuté le 6 mars par un séminaire en ligne.

” Nous Sommes Un ” est un projet développé par HWPL en collaboration avec d’autres groupes pour trouver des solutions substantielles aux enjeux majeurs, tels que les conflits religieux, interethniques, la rébellion, l’esclavage qui menacent la sécurité et la stabilité économique, même après la mise en place du gouvernement de transition en août 2020.  Ainsi, afin de couvrir au mieux les enjeux spécifiques à chaque zone, le projet se déroulera tout au long de l’année en quatre sessions avec une première regroupant les régions du nord, une deuxième les régions du sud, une troisième les régions centrales et une dernière au niveau national.

Plusieurs organisations telles que l’Association pour la promotion des initiatives de paix et de développement au Sahel (APPIDS), l’ONG Gourma, l’Association pour les droits des femmes et des enfants Tiessiri, l’Association des droits humains au quotidien (DHQ), Léo Lagrange Mali, l’Association de développement au service de la communauté (ADSC) et le Haut Conseil des Maliens de France (HCMF) se sont également alliées à l’ONG internationale de paix HWPL (Heavenly Culture, World Peace, Restoration of Light). Une vingtaine de participants, dont les anciens parlementaires tels que Mme Niambali Fatimata, M. Cissé Amadou, et d’autres responsables gouvernementaux ainsi que des universitaires ont discuté des problèmes de la région du Nord du Mali.

Les participants ont principalement discuté sur le thème “Comment mettre en œuvre les valeurs des ODD 16 et 17 dans vos régions ? “et ont suggéré de fréquentes occasions de communication comme ce séminaire où l’administration, les agents de sécurité, la société civile peuvent parler, échanger pour convenir d’un statut qui peut apporter cette paix. Le samedi 13 Mars, ils se retrouveront à l’occasion du Dialogue de la Paix et de la Cohésion Sociale au cours duquel ils traiteront de la question de la rébellion et de la religion.

Un membre de HWPL a déclaré que ” Tout au long du projet, HWPL et ses organisations partenaires espèrent améliorer les relations entre le gouvernement et la société civile en favorisant la collaboration entre ces deux acteurs afin de rétablir la stabilité dans le pays.” Puis, un des organisateurs hôtes a ajouté que ” Nous souhaitons que ce séminaire puisse jouer un rôle approprié dans la résolution des différents problèmes auxquels les Maliens de chaque région sont confrontés.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct