Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pour une meilleure qualité des images et du son : La TNT déployée dans 10 mois au Mali

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique Hamadoun Touré a posé le week-end dernier dans la grande Cour du Centre émetteur de Kati, la première pierre du bâtiment administratif et technique pour le déploiement de la télévision numérique et terrestre, piloté par la Société malienne de de transmission et de diffusion. Aux termes des travaux dans 10 mois il est surtout attendu l’amélioration de la qualité des sons et des images des télévisions au Mali.

e lancement des travaux, outre le ministre Hamadoun Touré, s’est déroulée en présence du 1er conseiller de l’ambassade de France au Mali, des responsables du groupement français Thomson Broacost-Camusat, du maire de Kati et des responsables de la SMTD qui conduit ce projet.

Après les mots de bienvenue du maire de Kati, qui a salué l’installation de ces infrastructures dans sa Commune, le 1er conseiller de l’ambassade de France au Mali,  Didier Meza, a rappelé que le déploiement de la TNT s’inscrit dans le cadre des actions de l’Union internationale des télécommunications (UIT). “Ce déploiement est important pour l’évolution de l’écosystème numérique du Mali”, a fait savoir le diplomate français, qui a rappelé ce projet TNT a bénéficié d’un prêt du gouvernement français pour 29 milliards F CFA.

Le directeur de la SMTD, Ismaël Togola, n’a pas manqué de rappeler  les bienfaits de ce projet  TNT. “Ce projet permettra d’améliorer non seulement la qualité des sons et des images des télévisions au Mali. A termes, chaque Malien, quel que soit son lieu de résidence, pourra avoir des images impeccables. Aujourd’hui, avec la pose de cette première de ce bâtiment qui va abriter les matériels, nous pouvons dire que le TNT est une réalité”, a-t-il soutenu. Et de donner d’amples explications sur la partie technique du projet.

“Le périmètre du projet TNT est constitué de 51 sites dont 3 à Bamako, 8 dans les capitales régionales historiques et 40 dans les chefs-lieux de cercle.

Les sites de Bamako et des capitales régionales disposeront de 3 multiplex pouvant supporter chacun 20 chaînes TV en format Standard (SD) ; soit un maximum de 60 chaînes par ville. Les sites des chefs-lieux de cercles disposeront des multiplex d’une capacité de 20 chaînes SD“, a développé M. Togola. Il a ajouté que pour l’intégration des chaînes dans la tête de réseau, la SMTD dispose de 20 licences HD/SD ET 40 licences SD. A en croire le directeur de la SMTD, pour la mise en œuvre de la TNT, les formations usines ont été effectuées en France de décembre 2019 à février 2020.

Des renforcements de capacités qui comprenaient selon lui des parties pratiques et théoriques à l’Institut national de l’audiovisuel (INA) complétée par une formation usine à Colombes chez la société Thomson. Et dans le cadre de cette initiative, une vingtaine de sites sont en chantier. S’agissant des travaux du centre émetteur de Kati, il se chiffre à plus d’un milliard de  F CFA pour un délai d’exécution de dix mois.

Pour le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Hamadoun Touré ancien patron de l’UIT, grâce à la TNT, le Mali s’ouvre davantage à l’ère du numérique avec une diversification de l’offre locale tout en fournissant une meilleure qualité d’images et de son, l’émergence de nouveaux services à valeur ajoutée créant ainsi de nouvelles opportunités d’emploi notamment pour l’entrepreneuriat jeune.

Autre bienfait de ce projet, selon lui est la libération d’une bonne partie du spectre de fréquence utilisée au profit des opérateurs Telecom pour le déploiement de nouvelles générations de service telle que la 5G toujours pour le bénéfice de la population malienne.

Le ministre a saisi cette occasion pour remercier l’Etat français à travers le Trésor public qui a bien voulu leur accorder un financement à hauteur de 85 % pour la réalisation du projet.

“Au-delà de l’accompagnement fiduciaire, il faut noter aussi le transfert de compétences des équipes du groupement Thomson/Camusat à travers les multiples formations organisées au profit des travailleurs de la SMTD”, rappelé le chef du département de la Communication et de l’Economie numérique. Il a exhorté les éditeurs nationaux d’Etat et du privé à utiliser davantage les services de la SMTD afin de valoriser les investissements consentis et destinés à déployer sur l’ensemble du territoire des infrastructures numériques pérennes accessibles aux citoyens et à étoffer l’environnement du média au Mali.                       Kassoum Théra

ORTM : Un tour du ministre à la Tour !

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Dr. Hamadoun Touré, s’est rendu, lundi dernier, sur le chantier de la Tour de l’ORTM. Il s’agissait pour lui de s’enquérir de l’évolution des travaux de construction sur le site du centre émetteur de Kati. Il était accompagné des responsables de l’ORTM à l’image du directeur général Salif Sanogo. Après la visite, Dr. Hamadoun Touré s’est entretenu avec l’entreprise de construction, le cabinet d’architecte et le bureau de contrôle en vue d’échanger sur les réalisations et les défis. Il s’est dit séduit par l’ambition du projet, car il contribue au rayonnement de l’image de notre pays et à la révolution du paysage de l’audiovisuel du Mali.Avant de terminer, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique a surtout insisté sur le respect des normes et des règles de construction tout au long du chantier. Il a mis l’accent sur la sécurité du bâtiment pendant et après le chantier.

 

Source: Aujourd’hui-Mali

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct