Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

POUR NON-RESPECT DU PROGRAMME SCOLAIRE 2019-2020: Plusieurs établissements privés de Bamako fermés

Malgré le communiqué d’avertissement du ministre de l’Education nationale fixant le début de l’année scolaire 2020-2021 au 4 janvier 2021, certains promoteurs d’établissements scolaires se sont entêtés à aborder le programme de l’année scolaire 2020-2021. Les enquêteurs du département sur le terrain ont déjà fermé plusieurs écoles privées de Bamako pour non-respect des consignes du département. L’opération se poursuit, apprend-on du côté du ministère de l’Education.

 

L’année scolaire 2019-2020 largement perturbée d’une part par les grèves à répétition des enseignants et la pandémie Covid19. Pour combler le temps perdu et surtout sauver l’année scolaire 2019-2020, les autorités en commun accord avec la synergie des syndicats des enseignants, ont décidé de prolonger l’année scolaire. Dans un communiqué, le département en charge de l’Éducation nationale a fixé la fin de l’année au 12 décembre 2020 et l’ouverture des classes, au titre de l’année scolaire 2020-2021, au lundi 4 janvier 2021.

Si le but de cette décision visait à favoriser le bon déroulement des examens de fin d’année et harmoniser l’année scolaire au Mali, certains promoteurs viennent une fois de plus d’exprimer leur mauvaise foi face aux décisions des autorités. Au lieu d’attendre le 4 janvier pour la nouvelle année scolaire 2020-2021, ces promoteurs ont commencé la nouvelle année depuis le mois d’octobre comme les autres années. Les nombreux avertissements du ministre de l’Education nationale, Pr. Doulaye Konaté, invitant les promoteurs d’écoles au strict respect des textes, sont restés sans suite. Des comportements qui ont suscité un sentiment de colère du chef du département qui est revenu à la charge à travers un communiqué pour rappeler à l’ordre ces promoteurs récalcitrants au respect de ses décisions.

Face à cette défiance de l’autorité de l’Etat, le Pr. Doulaye Konaté a finalement tapé du poing sur la table pour le respect strict des consignes. 

Depuis le lundi 23 novembre, les cadres du ministère de l’Education nationale sont sur le terrain pour constater l’effectivité des recommandations du ministre. Contre toute attente, toutes les écoles privées visitées avaient déjà commencé le programme de l’année scolaire 2020-2021. Ces établissements ont été immédiatement fermés par les visiteurs et les promoteurs s’exposent à des sanctions, selon nos informations.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct