Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Politique : Front anti-Choguel ou la résurrection de Tieblé Dramé !

Apres une léthargie due à la chute du président IBK dont il était membre de son gouvernement, le président du parti du bélier blanc signe son comeback sur la scène politique avec un grand show. A travers une sortie, Tieblé Dramé est revenu en force avec en ligne de mire: un front pour fragiliser la transition ?

 

« Tiébilé Dramé signe son grand retour sur la scène politique. Cette fois-ci, avec de nouvelles musiques politiques. », écrivait un confrrère pour magnifier le retour deTieblé Dramé dans une forme d’opposition politique. D’ailleurs, l’homme n’est fort et productif que dans le contre-pouvoir car son passage aux affaires dans le régime IBK n’a pas été acquise pour rien. Beaucoup de gens pensaient qu’il allait changer le cours des choses dans le gouvernement mais comme tout le monde, il était absorbé par la situation et les forces problèmes du pays.
Du coup, dans le régime, il était plus discret et silencieux, lui qui aimait tant animer les medias et amuser la galerie politique. L’homme, Tieblé Dramé, est revenu avec force et beaucoup d’appuis politiques. Peut-être qu’il rêvait soit de rentrer dans le gouvernement de la transition ou devenir PM. En tous les cas, il aurait initié un front anti-Choguel.
Il n’est pas rentré seul dans cette danse mais avec une vingtaine de partis politiques. Leur objectif est annuler la nomination de Choguel comme PM. Selon eux, ils sont soutenus par l’Union européenne et la Communauté internationale. Pourtant le coup de la nomination est consommé et la majorité des Maliens ont cautionné cette nomination, mais en grand harangueur de foule et des medias, va-t-il consommer lui aussi ce vinaigre politique amer pour le mouvement démocratique ?
Déjà, les partisans de Choguel et certains Maliens réagissent. Pour eux, le Mali n’est pas la propriété de quelqu’un. Beaucoup de ces hommes politiques, qui se trouvent dans le front anti Choguel, avaient occupé des hautes responsabilités mais personne n’a signé contre eux. Ils sont quoi au Mali pour nous vendre à l’union européenne. Il faut qu’ils soient sages pour savoir que d’autres ont le mérite de servir le pays à des hautes fonctions. Nous avons déjà et longtemps subi des humiliations sous l’occupation française et nous ne l’accepterons plus. Ceux qui veulent nous ramener à cette soumission qu’ils aillent au diable.
Quand on se lance dans une bataille surtout politique, la bienséance conseille d’avoir des arguments de tailles. Tieblé Dramé et la plupart de ceux qui ont créé le front ont accompagné IBK dans sa descente aux enfers .Un autre aspect majeur est que ces partis politiques oublient que derrière Choguel, il y a le M5 RFP qui est une forte coalition à tout azimut qui veulent défendre et reformer l’Etat. La bataille risque d’être rude et musclée.
B.M

SourceLe Point

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct