Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Placé sous mandat : Issa Kaou Djim jugé en flagrant délit cet après-midi.

Après 72h de garde à vue au Camp I de la gendarmerie de Bamako pour des « comportements délictuels via les réseaux sociaux », Issa K. Djim a été envoyé en prison hier dans la journée pour « atteinte à la sûreté de l’Etat et troubles à l’ordre public ». Son jugement en flagrant délit est prévu ce vendredi après-midi à 14h au Tribunal de la Commune IV.

 

 Le lundi dernier, Issa Kaou Djim, 4e vice-président du Conseil national de Transition (CNT) et président de l’ACRT (un soutien jusque-là du Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta) s’était prononcé contre l’expulsion du Représentant de la Cédéao au Mali, Hamidou Bolly déclaré persona grata. Le même jour 25 octobre, M. Djim au micro d’un web TV, a dénoncé l’expulsion du diplomate de la Cédéao en des termes hostiles aux autorités de la transition en nommant le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga.

Les propos du 4e vice-président du CNT l’ont valu le soit-transmis n°8202/PR-CIV du 26 octobre 2021, envoyé au commandant de la Brigade de recherche du Camp I de la gendarmerie par le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de la Commune IV. C’est ainsi qu’il a été arrêté pour « comportement délictuel via les réseaux sociaux » et gardé au Camp I pendant 3 jours, avant d’être auditionné et écroué hier jeudi à la Maison centrale d’arrêt pour « atteinte à la sûreté de l’Etat et troubles à l’ordre public ». Son jugement est attendu ce vendredi au même tribunal de la Commune IV à 14 heures.

En plus du risque d’une peine de prison, Issa K. Djim qui s’est fait beaucoup remarquer par ses sorties par média interposés contre les autorités de la transition, court le risque de perdre son mandat de Conseiller national de Transition en ce sens qu’il est pris et jugé en flagrant. Ce cas d’espèce n’est pas retenu par l’immunité des membres du CNT évoquée par l’article 44 de son règlement intérieur.

Abdrahamane Dicko

Source : Mali Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct