Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Paix et stabilité: l’UJMMA invite le peuple à un sursaut national

Les responsables de l’Union des jeunes musulmans du Mali (UJMMA) ont animé, ce samedi 18 septembre 2021, un point de presse sur la situation socio-sécuritaire du pays à la zawiya de Mohamed Macki BA, président de l’UJMMA, à l’ACI 2000. L’occasion était bonne pour le Cheik Mohamed Macki BAH de lancer un cri du cœur pour le cercle de Niono pris dans une étreinte djihadiste de plus en plus dure pour les populations depuis des années. Dans un message aux autorités de la transition et au peuple malien tout entier, la jeunesse musulmane du mali, appelle à un sursaut national pour sauver le pays.

 

Ce point de presse était animé par Mohamed Macki BAH, président de l’UJMMA ; en présence de Habib DAKOUO, président du bureau national du CNJ ; de la présidente des femmes de l’UJMMA ; de la présidente de la cellule féminine de l’UJMMA, Mme HAIDARA Djénéba SY.
On notait également la présence d’une délégation de la jeunesse de Niono, conduite par le président de l’UJMMA local, Adama SIDIBE, venue témoigner du calvaire des populations de la localité qui n’ont ni droit d’aller au champ, ni de pêcher dans le fleuve ou de faire du pâturage.
De la déclaration lue par Check Tidiane TALL, il ressort que les jeunes musulmans du Mali, réunis autour de son organisation faitière « l’Union Nationale des Jeunes Musulmans du Mali (UJMMA) » : considérant la situation actuelle du Mali qui traverse une crise multidimensionnelle qui prend de l’ampleur de jour en jour ; inquiète de la dégradation récente de la situation sécuritaire de notre pays depuis quelques jours ; prenant en compte l’engagement des plus hautes autorités du Mali pour sa stabilité depuis les évènements de juin 2020 ;
Convaincue de la nécessité absolue de l’implication de toutes les filles et fils du pays pour sa stabilisation ;
Lance un appel solennel aux dignes fils du Mali (femmes et hommes) pour un sursaut national, en s’érigeant comme une seule personne pour redresser et stabiliser notre cher pays « MALIBA » à travers un changement de comportement et un engagement pour le dialogue, l’entente, et la paix sociale ;
Invite les plus hautes autorités du Mali, Son excellence le Colonel Assimi GOÏTA, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Dr Choguel Kokala MAÏGA, et l’ensemble du Gouvernement de la transition, conformément à nos traditions et à la culture de dialogue social et de médiation de notre peuple, à initier un dialogue national inclusif impliquant tout le peuple malien (les partis politiques, les associations, les mouvements armés et toutes les forces vives de la nation malienne).
Dans la même lancée, l’UJMMA invite à une union sacrée des fils et des filles du Mali pour la stabilité de notre pays et la réconciliation de notre peuple.
Elle se dit disposer à accompagner tous les efforts des plus Hautes Autorités du pays, qu’elle exhorte à prendre toutes les mesures en vue d’une transition apaisée, inclusive et consensuelle impliquant tout le peuple malien.
Sur le plan politique, l’UJMMA invite les plus Hautes Autorités du Mali, à réunir toute la classe politique face aux défis actuels de notre Pays pour trouver une solution consensuelle aux grandes préoccupations actuelles de la Nation.
Au passage, elle a invité les partis politiques, les Organisations de la Société Civile et l’ensemble des forces vives de la nation à la retenue et à aider le Mali pour une sortie heureuse et louable de la transition.
Les groupes armés de tous les bords sont aussi invité au dialogue et à la négociation au nom de la religion musulmane et de nos valeurs sociétales pour abréger la souffrance de la population toute entière.
De cette déclaration, il ressort que l’UJMMA soutient les initiatives prises par les leaders religieux dirigés par Chérif Ousmane Madani HAIDARA pour un dialogue inclusif, la paix et la stabilité de notre Pays.
Enfin, la jeunesse musulmane s’engage à rester derrière les valeurs de la religion qu’est l’islam et les valeurs culturelles de notre peuple en s’engageant pour une mission patriotique de stabilité, de paix, de dialogue inclusif et de réconciliation pour la refondation du Mali et une sortie réussite de la transition.
Pour son président, Mohamed Macki BAH, l’UJMMA n’est pas dans la logique de soutenir ou de critiquer la position du Gouvernement, de la classe politique, mais pour inviter chaque partie à mettre le Mali au-dessus de tout.
Avant de terminer, il a annoncé que l’Assemblée Générale de l’UJMMA, initialement prévue ce 18 septembre, aura finalement lieu le 9 Octobre 2021, au CICB.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct