Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Paix et stabilité : le Mouvement IBK une chance pour le Mali fait des prières

Le Mouvement IBK une chance pour le Mali a organisé, hier jeudi 18 avril 2019, une séance de lecture de coran et de prièrepour la stabilité, la paix et la cohésion sociale au Mali.

La rencontre était présidée par M. Mohamed DIABY, représentant du ministre des Affaires religieuses et des cultes, en présence des groupements des femmes venues des régions de Mopti, de Ménaka, de Kidal et des six communes de Bamako. La dite cérémonie a enregistré aussi la présence de 25 imams du District de Bamako.

Prier Dieu pour le Maliet appeler les Maliens au pardon et à la réconciliation, tels étaient lesobjectifs de cette rencontre religieuse, qui a été une occasion pour les participants de se rapprocher de Dieu, par des cris de cœurs.

Des lectures des saints versets du Coran, desbénédictions pour les forces armées et lesparties en crise au Mali et une fatwa contre les terroristes, telles ont été les activités qui ont marqué cette cérémonie.

En campant le décor, Ibrahima DIARRA a procédé à la lecture d’une sourate du Coran qui appelle les fidèles à la paix et surtout à l’amour du prochain.

L’imam DIARRA, qui a fait une prière spéciale, a demandé aux fidèles musulmans de mettre le Mali au centre de chaque prière. « C’est Dieu même qui nous a promis de nous venir en aide si nous l’implorons dans les moments difficile. Je crois que ce moment difficile estarrivé au Mali. Nous devons profiter de cette promesse pour implorer le très haut, qui est Dieu, le miséricordieux. In challah le Mali ne va rester dans ces moments difficile», a-t-il assuré.

Quant à Mme KONARE Kadiatou DOUMBIA, vice-présidente du groupement des femmes, elle a remercié l’ensemble des participants pour cette grande mobilisation pour la paix et la stabilité au Mali.

Selon elle, il est plus urgent de faire un bloc dernière le Président de la République pour qu’il mène le bateau Mali à bon port avant la fin de son mandant.

« Cette guerre n’est pas la nôtre, c’est celle des obscurantistes, les Maliens ne sont pas terroristes, les Maliens ne connaissent pas cela. Aulieu de nous accuser mutuellement, trouvons ensemble le mal. Prions pourmettre ce malheur hors de chez nous ! Nous les Maliens, nous devons soutenir le Président IBK, lui montrer qu’il n’est pas seul dans cette guerre. La prière et le pardon est une porte de sortie, c’est pourquoi nous sommes là aujourd’hui pour prier et demander aux Maliens à se pardonner. Le pardon libère les cœurs de toute haine. Pardonnons-nous, les uns et les autres. Cette mauvaise tempête va passerIn challah », a-t-elle déclaré.

Pour sa part, M. DIABY du ministère des Affaires religieuses et des cultes a vivement félicité les responsables dumouvement ‘’IBK une chance pour le Mali’’ pour cette belle initiative qui doit être, selon lui, le rôle de tout bon citoyen dans le contexte actuel du pays.

« Votre engament pour le Mali détermine votre foi. Dieu même témoigne de cela que celui qui porte son pays dans le cœur est un bon croyant », a-t-il dit et invité tous les Maliens à faire des prières et bénédictions quotidiennes pour le Mali

PAR CHRISTELLE KONE

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct