Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nouveau gouvernement : le M5-RFP pose ses conditions, l’EPM prête à y entrer

Le Premier ministre multiplie les consultations en vue de constituer le nouveau gouvernement. Déjà des Maliens s’interrogent si le M5-RFP va intégrer la future équipe de Moctar Ouane. Les responsables, du mouvement du 5 juin n’écartent pas une entrée dans le prochain gouvernement mais à des conditions. Pour des observateurs, les acteurs doivent mettre le Mali en avant et aller aux négociations.

 

Pour Bassirou Ben Doumbia, aujourd’hui, le Mali a besoin de « l’inclusivité ». L’auditeur en politiques publiques estime que face à l’échec des neuf « 09 » mois du gouvernement, il est important que le M5 RFP accepte la main tendue des autorités de la transition. « Il faut s’asseoir, discuter entre maliens pour qu’ensemble les solutions qu’on puisse trouver soient des pistes capables d’orienter tout le monde vers une sortie de crise » dit Bassirou Ben Doumbia. Il ajoute que « si on ne fait pas attention c’est le chao pour les 9 mois restant de la transition ».

Le M5-RFP affirme que les portes restent ouvertes. Mais selon Ibrahim Ikassa Maiga, membre du mouvement, l’entrée mouvement du 5 juin au futur exécutif se fera à certaines conditions. « Ces conditions, ce sont les dix points. On a dit, ces mesures si elles sont appliquées tout le monde est d’accord, on va sortir du l’ornière et on aura une situation socio-politique apaisée » a-t-il martelé.

Le politologue Boubacar Bocoum se montre plus sceptique. Selon lui, les revendications du M5 RFP posent problème et seront difficiles à accepter par les autorités. « Les conditions qu’ils ont posées, je ne vois pas de l’autre côté la disponibilité de répondre à ces revendications» dixit Boubacar Bocoum.

En attendant, les tractations continuent. Moctar Ouane a reçu ce mardi successivement la Coalition ” Ensemble Pour le Mali”, ancienne majorité sous IBK, le M5-RFP mais aussi des organisations de la société civile. Selon des participants, ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des consultations pour la formation prochain gouvernement. Mais selon le Premier ministre, l’engagement patriotique, la compétence et le sens du devoir national accompli seront les critères de choix pour la composition du nouveau gouvernement.

Pour les populations notamment celles du nord, les attentes sont énormes. Elles souhaitent que le futur gouvernement soit celui du changement mais également un gouvernement capable de trouver des solutions aux différents problèmes auxquels le pays fait face notamment l’insécurité.

Source : STUDIO TAMANI

One thought on “Nouveau gouvernement : le M5-RFP pose ses conditions, l’EPM prête à y entrer”

  1. Barou says:

    L entrée au gouvernement ne peut être un objectif pour un parti ou un groupement de partis sérieux.
    Ce qui importe c est de rester coller aux principes et aux valeurs démocratiques. Le peuple observe.
    Faut plus tomber dans les compromissions.
    Ceux qui veulent rentrer n ont qu’à rentrer. Ils en sortiront de toutes façons et la queue entre les jambes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct