Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mouvement des Jeunesses Actives du Mali ‘’Jama-Espoir’’ : Les ambitions nobles de Yacoub ‘’le Guide’’

Lancé en mois de février 2020, le Mouvement des Jeunesses Actives du Mali ‘’Jama-Espoir’’ est un groupement juvénile comme son nom l’indique composé des enseignants, des huissiers de justice, des cadres de banque, des élèves, des étudiants, des jeunes sans emploi, entre autres. Pour en savoir plus sur ledit Mouvement précisément son objectif et ses missions, son président Yacouba Diakité appelé ‘’Yacoub Le Guide’’ nous a accordé un entretien. Occasion pour lui d’affirmer que son Mouvement a pour objectif de promouvoir une citoyenneté active et constructive. Et de faire participer les jeunes à la construction d’un Mali de paix, uni et prospère à travers des actions citoyennes, éducatives et constructives.

Juriste de formation, banquier de profession, Yacouba Diakité, reconnu sur les réseaux sociaux avec le sobriquet ‘’Yacoub le Guide’’ est un jeune très actif. Actif sur les médias sociaux, mais aussi sur le terrain associatif. Il justifie ce dévouement par son amour pour son pays, le Mali. Un pays, selon lui qui est malade de sa démocratie. Ce, à cause du fait qu’en l’espace de dix ans, déclare-t-il, le pays a connu deux coups d’Etat militaire et un coup de force. Que cela est un constat à la fois amère et alarmant pour notre jeune démocratie.

« La jeunesse étant l’avenir d’un pays, nous nous sommes fixés pour objectif de l’aider à mieux connaitre et respecter le jeu démocratique et participer, par la suite, à la construction de l’édifice national. Pour paraphraser Thomas Sankara ‘’Un militaire sans formation politique et idéologique est un criminel en puissance’’. Il en est de même pour une jeunesse mal orientée et mal formée » argumente M. Diakité.

C’est ainsi, que son mouvement ‘’Jama-Espoir’’ s’est fixé comme objectif de promouvoir une citoyenneté active et constructive, de faire participer les jeunes à la construction d’un Mali de paix, uni et prospère à travers des actions citoyennes, éducatives et constructives.

Un mouvement  crée en février 2020 et qui compte en son sein diverses corporations dont des enseignants, des huissiers de justice, des cadres de banque, des élèves, des étudiants, des jeunes sans emploi etc.

En cette veille d’élections législatives et présidentielles, ‘’Jama-Espoir’’ entend  aider les Maliens à choisir des candidats qui répondent à leurs attentes et leurs préoccupations. Selon ‘’Yacoub le Guide’’, le Mali a souffert et souffre toujours. C’est pourquoi, il estime, que cette fois-ci pour la présidentielle, l’on doit porter le choix sur un candidat qui a une parfaite connaissance et maitrise de notre société, nos réalités, et qui tient en compte du respect strict de nos valeurs. Quelqu’un qui pourra réconcilier les Maliens et sécuriser l’ensemble de notre territoire et nos populations. « Il faut également pour le prochain président de la République soit quelqu’un qui va s’impliquer à faire respecter l’autorité de l’Etat. La liberté ne doit en aucun cas être synonyme de libertinage » a-t-il recommandé.

L’actualité oblige, le président du Mouvement des Jeunesses Actives du Mali ‘’Jama-Espoir’’ s’est prononcé sur la période exceptionnelle que le pays vit, à savoir la transition. Il soutient que même si cette période transitoire a connu un coup d’arrêt, suite à l’éjection de l’ex président Bah N’DAW. Il poursuit que les attentes sont nombreuses après la mise en place du gouvernement du Premier ministre Dr Choguel Maiga. C’est pourquoi, il invite le Premier ministre et  son gouvernement à faire face aux urgences sécuritaires, mais aussi à  atténuer la souffrance des Maliens.

« Nous espérons que la montagne n’accouchera pas d’une souris » indique-t-il avant d’ajouter qu’ils vont toujours œuvrer pour la paix et la stabilité au Mali. Et que les militants de son mouvement sont autant engagés et prêts à aider tout candidat qui répondra à leurs critères.

Pour finir, Yacouba Diakité a lancé un appel à l’unisson et au rassemblement de toutes les filles et de tous les fils du Mali à mettre à la touche la bande de vieux politiciens. C’est  dire ceux qui pour des intérêts sordides et personnels ont mis ce pays à terre. « Jeunesse du Mali, réveillons-nous et donnons de la chance à un sang neuf pour faire changer positivement les choses et récupérer le plus tôt que possible la place de notre pays dans le concert des nations »a-t-il adressé comme message à la jeunesse.

Par Mariam Sissoko

Source: Le Sursaut

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct