Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mopti : Fin de la session de formation des formateurs sur le processus électoral des législatives

Une session de formation des formateurs sur le processus électoral, organisée par le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, a pris fin samedi à Mopti, sous la présidence du Gouverneur de région, le Général Abdoulaye Cissé, en présence de l’équipe du superviseur national du comité de pilotage a constaté l’AMAP.

Cette session qui est une des phases les plus importantes dans la préparation technique de l’élection a regroupé les membres du cabinet du gouverneur et l’ensemble des préfets et sous-préfets de la région.

Il s’agissait de préparer les représentants de l’Etat au bon accomplissement de leur mission de formation et de supervision et à la mise à niveau des agents électoraux pour la gestion d’un bureau de vote et la tenue des documents électoraux.

Les participants ont échangé sur entre autres, le guide de l’agent électoral élaboré sur la base des dispositions de la loi électorale, notamment le déroulement des opérations de vote, le remplissage des documents électoraux et les sanctions pénales en matière électorale.

Le Chef de l’exécutif régional a déclaré que les périodes électorales constituent des moments particuliers dans la vie d’un état mais aussi dans les communautés en raison de leur impact sur la consolidation de la démocratie, la stabilité des institutions et la cohésion sociale qu’elles doivent susciter.

« Cette formation permettra de relever avec professionnalisme les différents défis du moment. Le jour du vote les opérations électorales seront suivies par plusieurs acteurs nationaux et internationaux qui ne manqueront pas de porter une appréciation sur votre capacité de maitrise du processus électoral et celle des agents électoraux. Je vous engage à accorder une attention toute particulière à cette formation, à tirer le maximum de profit de l’expérience et l’expertise des formateurs pour lever toutes équivoques sur les points qui vous préoccupent » a conclu le  Gouverneur de région.

Le superviseur du comité de pilotage, Bayon Simpara a précisé que l’importance du rôle des représentants de l’Etat et des agents électoraux dans la conduite du processus requiert une bonne appropriation de la loi N° 2016-048 du 17 octobre 2016 portant loi électorale et des modifications intervenues en 2018.

Le premier tour du scrutin des législatives est prévu pour le 29 mars et le 2éme tour s’il y a lieu le 19 avril 2020.

 DC/KM 

Source: AMAP

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct