Au cimetière d'Hamdallaye: ATT dans sa dernière demeure

Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mopti: Camp de Soufourlaye bientôt transformé en centre de formation d’ex-rebelles

Le camp de formation professionnelle des jeunes de Soufourlaye dans la région de Mopti sera bientôt érigé en camp de formation des ex-rebelles en apprentissage d’un métier, déclare le ministre Lassine Bouaré. Monsieur le ministre vos propos ne sont pas rassurants, car le Centre du Mali est une poudrière. La région de Mopti serait devenue la chasse gardée des rebelles et bandits armés. À vous entendre M. le ministre, envoyer des ex-rebelles dans un camp, c’est installer une force militaire: «une armée reconstituée dans la région de Mopti».

POINT DE MIRE

Les témoins d’un grand règne: Saint-Simon-Madame De Sévigné

Il y a eu dans notre histoire un moment unique par sa splendeur, trente années merveilleuses, de 1670 à 1700. Louis XIV avait réuni autour de lui tout ce que la France comptait d’hommes distingués, de femmes spirituelles et élégantes; et à cette élite française, dans le cadre majestueux du Louvre ou de Versailles, au milieu des fêtes, dans un enivrement perpétuel de plaisir et de gloire, il ne demandait que de paraitre et de briller. Jamais tant d’esprit, de grâce et de majesté ne se sont trouvés réunis.

Aussi, nous aimons à interroger les témoins de cette heure unique. Mais les uns la plupart n’ont su nous dire que le spectacle qui passe; les autres en petit nombre derrière le décor ont su voir l’âme humaine; ceux-là sont de vrais classiques: tels Saint-Simon et Mme de Sévigné. Le duc de Saint-Simon naquit, en 1675. Il fut élevé avec soin et plus instruit que le commun des gentilshommes. Il fut d’abord un brillant soldat, puis dépité par une justice, il quitta le service et vécut à la Cour, où son rang lui donnait place.

 

IL ÉCRIT:

«Dans notre société négro-berbère, il n’y a pas de classes en guerre, mais des groupes sociaux en lutte d’influence.» L. S. Senghor écrivain, poète, ancien président sénégalais

 

SAGESSE BAMBARA

«Les poissons et les pailles (herbes, brindilles) sont pris ensemble dans le même filet, mais ne sont pas mangés ensemble. Inégalité des conditions: les brindilles, pailles représentent le pauvre, dont on ne fait aucun cas.»

 

 

NOTE D’INFORMATION DE L’APEJ

(Tenue de la 23è Session ordinaire du Conseil d’Administration)

Le Conseil d’Administration (CA) de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ) s’est réuni en session ordinaire, le jeudi 20 février 2020, au siège de l’APEJ, sous la présidence de son Président, Monsieur Jean-Claude SIDIBÉ, ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.

Au cours de cette 23ème session ordinaire, les Administrateurs ont examiné et approuvé plusieurs documents à savoir: les Procès-verbaux (PV) de la 22ème session ordinaire et de la 29è session extraordinaire tenues respectivement, le 31 janvier et le 25 juillet 2019, le Point d’exécution des résolutions et recommandations 2019, le Rapport d’activités et le Rapport d’exécution du Budget de 2019 ainsi que le Plan d’actions et le budget 2020 qui connait une baisse de 36,68% sur l’exercice précédent.

Dans son allocution d’ouverture, le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Jean-Claude SIDIBÉ, a relevé le contexte extrêmement difficile pour l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ) en raison de la persistance de ses difficultés budgétaires, depuis 2019. Il a souligné que cette situation a entraîné une réduction considérable des activités de la structure dans l’ensemble des composantes du Programme Emploi Jeune (PEJ), la détérioration de sa perception auprès de plusieurs partenaires et la démotivation de certains travailleurs de plus en plus inquiets quant à l’avenir de l’agence.

Le ministre a ensuite évoqué les actions déjà entreprises afin de palier cette situation difficile parmi lesquelles l’optimisation des charges, le plaidoyer et le renforcement des partenariats avec pour objectifs la dotation de l’APEJ en ressources adéquates, le Programme Emploi-Jeunes représentant un engagement des plus hautes autorités à l’endroit de la Jeunesse et de ses défis.

Le ministre a enfin remercié le Bureau international du Travail (BIT), la Banque Mondiale, le FIDA, la Banque Africaine de développement (BAD), SwissContact, Lux DEV, la Coopération Technique Belge, l’Union Européenne (UE) et le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) qui permettent à l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ) d’exécuter des activités sur le terrain au profit des jeunes du Mali. En 2020, l’APEJ a obtenu auprès de ces partenaires une contribution de 2,6 milliards FCFA.

Au cours de l’exercice 2019, les interventions de l’APEJ ont permis le renforcement de l’employabilité chez 6 515 jeunes, 12 301 jeunes ont bénéficié des actions de développement de l’esprit d’entreprise alors que 5 069 jeunes ont bénéficié d’un accompagnement financier. La politique de recouvrement a permis de récupérer 48 127 178 FCFA auprès des jeunes promoteurs.

Le plan d’actions 2020 prévoit la mise en œuvre de soixante-quatorze (74) activités qui toucheront directement 7 615 jeunes dont trente (30) jeunes en stage de qualification professionnelle, 675 dans les activités HIMO, deux cents (200) jeunes pour le volet sensibilisation en entrepreneuriat, 6 760 projets ou kits financés grâce à l’appui du PRESAN KL, du PIC III, du PROCEJ et du Projet EJOM.

Au terme de la session, les Administrateurs ont fortement recommandé la réinstauration de la Taxe Emploi-Jeune (TEJ) dont le plaidoyer a été confié au Conseil national de la Jeunesse (CNJ Mali), le maintien des appuis au CNJ Mali, l’implication des administrateurs dans certaines activités de terrain, l’élaboration d’un Plan stratégique de développement de la structure, la réalisation d’un projet pilote de formation/insertion de sortants des Centres de formation professionnelle (CFP).

CICOM APEJ- 20 02 2020

 

source l inter de Bamako

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct