Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MISE EN ŒUVRE DE L’ORGANE UNIQUE DE GESTION DES ELECTIONS : L’URD SOUTIENT LA DEMARCHE DU PREMIER MINISTRE ET INVITE LES PARTIS POLITIQUES A S’INSCRIRE DANS LA DYNAMIQUE

Le Mali va organiser dans les prochains    mois  des élections   générales  pour marquer la fin de la transition.   Les multiples  discussions  entre le Gouvernement et la classe  politique    n’auront pas permis jusqu’à présent d’arrêter une décision sur la création d’un organe unique  pour gérer les élections.   Au sein de la classe  politique, certaines formations  sont dans la même dynamique que le  Premier ministre et  d’autres  sont sceptiques.   Dans une déclaration rendue publique, l’Union pour la République et la Démocratie (URD) pense qu’il faut accélérer le processus en procédant  à sa mise en  place.

De la conviction du Premier  ministre, Dr Choguel Kokalla MAIGA, tous  les experts consultés  sur la question ont  trouvé  qu’il est possible de mettre en place un organe  unique de gestion des élections tout en respectant le délai imparti à la transition.  Le PARENA qui s’est inscrit dans la dynamique avait d’ailleurs proposé un chronogramme au Gouvernement  devant permettre la mise  en place du dit organe. Si plusieurs formations politiques  sont sceptiques  sur la  capacité du  Gouvernement à pouvoir mettre en place l’organe unique, l’URD estime qu’il faut  achever le processus pour éviter   les contestations électorales. Dans une déclaration en date du 23 juillet 2021, le parti a motivé son avis par  les leçons tirées d’une expérience électorale marquée par de nombreuses contestations et insuffisances durant près de trois décennies de démocratie malienne. Aussi se référant aux graves incidents nés  de la contestation des résultats de l’élection présidentielle  de 2018 et tenant compte des recommandations de I’ Union Européenne et de la CEDEAO, l’URD pense qu’il faut instaurer un  cadre de gestion du processus électoral susceptible  de prendre en charge les insuffisances constatées afin d’éviter  au Mali d’autres crises électorales. «  L’URD  prône depuis  2018 une réforme de notre (…)

MAHAMANE TOURE

NOUVEL HORIZON

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct