Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MISE EN ŒUVRE DE LA RESOLUTION 1325 Les femmes recommandent plus d’action de la part du gouvernement

Les femmes du Mali ont célébré, le vendredi passé, la sixième journée porte ouverte sur la résolution 1325, adoptée en l’an 2000 par le Conseil de sécurité des Nations -Unies. Occasion indiquée par les femmes du Mali pour faire une batterie de recommandations pour un équilibre entre les sexes.

 

Cette 6ème édition de la journée porte ouverte sur la Résolution 1325 est une initiative des organisations féminines du Mali sous la houlette de Me Diakité Saran Keïta.  Plusieurs personnalités, dont le ministre en charge de la Promotion de la Femme, le chef de la MINUSMA et les leaders des groupes signataires de l’Accord de paix, étaient présentes à cette cérémonie.

Cette journée, a indiqué Me Diakité Saran Keïta, est un cadre pour évaluer le niveau de la mise en œuvre de ladite résolution. Selon son constat, un déséquilibre existe toujours entre les hommes et les femmes au Mali en dépit de l’adhésion de notre pays.  Ce déséquilibre ne l’a pas empêché de saluer le vote de la loi N°052, la nomination des femmes dans le comité de suivi de l’Accord de paix, leur participation dans l’organe législatif de la transition (CNT).  Elle demande plus d’engagement de la part du gouvernement en instaurant une participation égale entre les hommes et les femmes dans les postes publics comme dans certains pays.

Intervenant au cours de cette cérémonie, la ministre Bouaré Bintou Founé Samaké a rappelé que cette résolution a permis l’élaboration et l’application de trois plans participatifs et inclusifs de 2012 à 2019, une forte représentation des femmes au niveau local, l’intégration du genre dans la CVJR, la prise en charge psycho sociale, médicale des femmes victimes des violences sexuelles liées au conflit, la réinsertion économique des femmes, la tenue des assises des femmes pour la paix au Mali.  Au regard de tout ce qui précède, elle a déclaré que le Mali a réalisé des changements notoires, en matière de la promotion des droits des femmes avant de rassurer que malgré le défi sanitaire et sécuritaire, la résolution 1325 restera au cœur des priorités du gouvernement, qui, à l’en croire, saisira toutes les opportunités pour sa mise en œuvre.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct