Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MINUSMA: l’Allemagne risque de renoncer à sa participation

Le ministre de la Défense des armées de l’Allemagne, Christine Lambrecht, a affirmé que son pays ne prolongerait pas son déploiement au sein de la MINUSMA s’il n’y a pas remplacement des hélicoptères de combat de la France qui se retirent au Mali.

 

La ministre de la Défense Christine Lambrecht a demandé aux Nations unies de mobiliser des hélicoptères pour la mission internationale au Mali afin d’assurer la protection armée des soldats, a rapporté des médias allemands. Ces engins étaient assurés par la France qui prépare le redéploiement de ses troupes au Niger, suite aux brouilles diplomatiques entre les deux pays.
À ce jour, le vide qui sera laissé par ce retrait des hélicoptères n’est pas comblé, c’est pourquoi la contribution allemande à la stabilisation de notre pays dans le cadre de la MINUSMA est remise en question après que l’Assemblée allemande ait donné son quitus en faveur du renouvellement des engagements de l’Allemagne au sein de la Mission onusienne.
«Nous prolongeons, mais si les Nations Unies ne parviennent pas à fournir un remplacement équivalent, si les capacités françaises sont perdues, alors nous nous retirerons», a déclaré Lambrecht a déclaré au journal Faz.net.
L’opposition a critiqué le fait que le cabinet ait décidé la semaine dernière de prolonger le mandat sans clarifier cette question. Le vice-président de la faction Union, Johann Wadephul (CDU), a critiqué cela : «Cette incomplétude est propice à la remise en cause du mandat», a-t-il déclaré.
Pour le ministre de la Défense, ce n’est pas à l’Allemagne d’acheter des hélicoptères, mais plutôt à l’ ONU. Son souci est de protéger les soldats déployés au Mali.
« Il s’agit de protéger de nombreuses nations qui sont engagées là-bas. Et c’est un mandat des Nations unies », a déclaré Christine Lambrecht. C’est pourquoi elle a clairement indiqué au Secrétaire général de l’ONU, Antonio GUTERRES, et à d’autres : « Cette protection doit être garantie ».

PAR SIKOU BAH

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct