Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mésentente entre police et garde nationale: La honte au seuil de l’intolérable au sein de la grande muette

Les Forces armées et de sécurité maliennes ont été au centre d’une polémique liée à une vidéo montrant une scène de violence entre la garde nationale et un policier à l’intérieur du pays. La scène s’est produite à Sévaré où un policier en poste au bord de la route a été violemment menacé. Une scène qui rajoute une couche sur ce que pense l’opinion sur les militaires et les policiers alors que les Maliens continuent de soutenir ces deniers afin de faire face à l’ennemi commun : les djihadistes.

 

Le chef d’État-major général des Armées, dans un communiqué, a fait savoir que « la priorité des forces reste la défense de l’intégrité territoriale et la sécurité des personnes et des biens ». Malheureusement, la scène de Sévaré montre clairement une vilaine image de notre armée aux yeux du monde et conforte la thèse d’une armée qui n’est pas “engagée’’.

L’État-major des Armées du Mali a fait cette mise au point, suite aux incidents survenus entre des éléments des Forces de défense et de sécurité qu’il appelle à se concentrer sur la mission régalienne qu’est la défense de l’intégrité du territoire et la sécurité des personnes et des biens.

Communiqué du chef d’état-major général des armées
Le chef d’État-Major Général des Armées informe les populations d’une incompréhension entre certains personnels des forces de défense et de sécurité à Sotuba (Bamako) dans la nuit du 11 au 12 juin 2021. Cet incident malheureux a eu des répercussions à Sévaré et Kayes, ce jour 12 juin 2021.
Ces incidents rapidement circonscrits sont des cas isolés ne reflétant en rien la conduite et l’état d’esprit des forces de défense et de sécurité qui travaillent nuit et jour à assurer la sécurité des personnes et des biens.
“Des enquêtes sont en cours. Les responsabilités seront situées et les mesures disciplinaires prises, conformément à la réglementation en vigueur en coordination entre l’État-major Général des Armées et la Direction Générale de la Police Nationale au niveau central et régional.
Le Chef d’État-Major Général des Armées appelle au calme, à la vigilance et rappelle que la priorité des forces reste la défense de l’intégrité territoriale et la sécurité des personnes et des biens.
En conséquence, le Chef d’État-Major Général invite l’ensemble des forces à se concentrer sur l’exécution de leurs missions régaliennes, leur seule raison d’être, dans la cohésion, la solidarité, l’unité des troupes, l’esprit de corps et l’affirmation de la chaîne de commandement unie et unifiée’’, souligne le communiqué de l’État-major.

Bourama Kéïta

Source : LE COMBAT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct