Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Marché de Banconi Farada: les usagers envahis par des ordures !

A Banconi-Farada, les vendeuses, les vendeurs et les familles riveraines du marché sont exposés à des maladies et à l’inondation, les ordures envahissant de plus en plus les usagers du marché, depuis environ deux ans. C’est du moins le triste constat qui se dégage des lieux.
Les ordures semblent être le calvaire de la population de Banconi Dianguinébougou et celle de Farada. Aucun dépôt final, en commune I, pour que la population se décharge des ordures.

Hier jeudi 1er juillet, nous avons effectué une visite sur le lieu. Sur place, des vendeuses étaient assises sur cette montagne d’ordures au marché de Farada. Le constat était vraiment amer.
Selon nos enquêtes, le marché de Banconi Farada est utilisé comme un dépotoir.
Depuis plus de deux ans, selon les responsables du marché de Farada, les ordures envahissent la partie Est du marché.
Interrogé, le président du marché de Banconi Farada, le doyen Gaoussou DIARRA, a expliqué qu’il avait adressé, le 11 février 2020, une correspondance au Maire de la Commune I, pour le solliciter afin de les aider à dégager les ordures qui envahissent le marché.
Selon le Président DIARRA, la mairie n’a pas réagi jusqu’à preuve du contraire.
« Le maire me montre, en tout cas, sa bonne fois. Il me dit chaque fois qu’il va dégager les ordures, mais aucun résultat jusqu’à présent », a déploré Gaoussou DIARRA.
Par ailleurs, le Président du marché de Farada a également expliqué qu’il avait mis fin aux travaux de sept(7) personnes qui étaient prises en charge par son comité de gestion pour assainir le marché.
Les raisons qui ont motivé l’arrêt du travail de ces personnes, selon Gaoussou DIARRA, n’étaient autres que le fait qu’on ne pouvait plus verser les ordures mêmes avec le pousse-pousse.
« Car, les ordures étaient comme des montagnes », a-t-il ajouté.
Selon Gaoussou DIARRA, cette affaire d’ordures risque de prendre d’autres tournures au marché de Farada, en alertant les autorités communales sur le fait que les commerçants et les vendeurs veulent refuser catégoriquement de payer leurs taxes de 50F et de 2000 FCFA, jusqu’à ce que la mairie s’occupe de dégager ces ordures du marché de Farada.
Pour leur part, les familles riveraines du marché ont manifesté leur ras-le-bol, a-t-il révélé.
« Vraiment, les alentours de nos maisons sont devenus un dépotoir d’ordures. Nous ne soufflons que des odeurs nauséabondes. Ce qui est sûr, c’est que notre santé est beaucoup plus menacée, car nous sommes exposés à des maladies à cause de ces ordures. Si on ne les dégage pas rapidement, ces ordures seront la cause des inondations à Banconi Dianguinébougou, en cette saison hivernale », nous a confié un doyen qui n’a pas voulu qu’on décline son identité dans la presse.
En tous les cas, nous avons voulu rencontrer le 3Eme adjoint au maire de la Commune I, Amadou COULIBALY, en charge de l’assainissement, ce jeudi 1er juillet 2021, dans son bureau.
A sa réception, on nous a fait savoir qu’il était parti en réunion à la mairie du district.
Après lui avoir envoyé un texto, l’intéressé a confirmé, dans sa réponse, qu’il était en réunion à la mairie du District.

Par SABA BALLO

Source : INFO-MATIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct