Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali: le M5-RFP rejette l’offre d’entrée au gouvernement et exige la dissolution du CNT

Au Mali, le mouvement de contestation populaire le MR-RFP a rejeté l’offre d’entrée au prochain gouvernement et exige la dissolution du Conseil national de transition (CNT), organe législatif transitoire.

Le M5-RFP, le mouvement de contestation au Mali ne participera pas au prochain gouvernement dit « d’ouverture ». Dans un communiqué, le mouvement dit prendre acte de la reconduction du premier ministre Moctar Ouane mais exige la prise en compte de ses dix observations.

En effet, le M5-RFP appelle la dissolution du Conseil national de transition (CNT), organe législatif de transition. En clair, le mouvement dirigé par l’ex-ministre Choguel Maiga décline toute participation au nouveau gouvernement qui serait sous l’influence de la junte.

Cette réaction du M5-RFP intervient au lendemain de l’annonce de la démission et reconduction du premier ministre. Ce dernier est chargé de former une équipe large et consensuelle.

COMMUNIQUE N°018 – CS/M5-RFP SUITE A LA DEMISSION- RECONDUCTION DU PREMIER MINISTRE DE TRANSITION
Le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a appris le vendredi 14 mai 2021 sur les médias nationaux la démission du Gouvernement de transition et celle du Premier ministre Moctar OUANE, immédiatement reconduit dans ses fonctions par le Président de la Transition.

Réuni en session extraordinaire ce samedi 15 mai 2021, le Comité Stratégique du M5-RFP prend acte de cette démission, et rappelle qu’il n’a été ni consulté ni associé à ce changement, qui, de toute manière, ne répond ni à ses attentes ni à ses dix (10) mesures formulées le 6 mai 2021, lors de sa rencontre avec le Président de la Transition, Bah N’DAW.

Pour le M5-RFP, ces mesures énoncées resteront lettres mortes aussi longtemps que la réalité du pouvoir sera détenue par la Junte militaire.

Le M5-RFP estime également que la problématique du Conseil national de transition (CNT), illégitime et illégal, restera entière jusqu’à sa dissolution.

Au-delà, le M5-RFP, qui, en l’état, reste en total désaccord avec la trajectoire de la Transition imprimée précisément par le Premier ministre reconduit, ne saurait s’associer à des combinaisons dont il ignore tout des tenants et aboutissants.

Aussi, le M5-RFP, conformément à son programme de mobilisation et de manifestations populaires déjà annoncé, invite toutes les Militantes et tous les Militants, et au-delà tout le Peuple malien de l’intérieur et de la Diaspora, à rester mobilisés et attentifs à ses mots d’ordre jusqu’à l’atteinte des objectifs de Rectification de la Transition pour la Refondation du Mali.

Bamako, le 15 Mai 2021,

Pour le Comité Stratégique du M5-RFP
Choguel Kokalla MAIGA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct