Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : La Commission vérité justice et réconciliation tient sa 2è audience publique sous le signe de la thérapie par l’écoute

La Commission vérité justice et réconciliation (CVJR) du Mali, a organisé, samedi, sa deuxième audience publique au Centre international des conférences de Bamako (CICB), sous le thème : «Atteintes au droit à la vie, tortures et autres traitements inhumains, cruels ou dégradants au Mali».

Au total, 12 victimes de violations graves des droits de l’Homme, au cours des 60 dernières années au Mali, devront prendre la parole pour livrer leur récit.

« L’audience publique permet, surtout, de rendre aux victimes leur dignité, d’intégrer leurs récits à la mémoire nationale et de faciliter un début de guérison », a dit le président de la CVJR, Ousmane Oumarou Sidibé. “Cette audience se tient à un moment où le Mali vit une situation sécuritaire des plus difficiles, affectant lourdement la vie de nos concitoyens et de nos soldats”, a-t-il expliqué.

“Les douze témoignages que nous entendrons aujourd’hui ne sont qu’un petit échantillon des 19.000 dépositions reçues dans les antennes régionales de la CVJR”, a révélé M. Sidibé.

Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre, Moctar Ouane, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, a rappelé que la paix et la réconciliation sont au cœur des priorités de la Transition. M. Ouane a, ensuite, souligné que “les audiences publiques concourent parfaitement à cet objectif dont la réalisation est attendue par tous nos concitoyens”.

Plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de la Réconciliation nationale, colonel-major Ismael Wagué, et le Médiateur de la République, Mme Sanogo Fatoumata Mallé, ont assisté à l’ouverture de la séance.

AT/MD 

Source: L’Essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct