Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Maladies hydriques au Mali : La société SANA VIVO présente sa machine ultra filtrante pour une autonomie en eau potable

Faire un plaidoyer sur l’utilisation de la pompe à eau ultra filtrante de dernière génération dénommée «La Fontaine de Vie» ; limiter ou voire éradiquer les problèmes de santé publique liés aux maladies hydriques et alerter les pouvoirs publics ainsi que l’ensemble des populations maliennes sur les menaces et les conséquences des changements climatiques dans notre pays, afin d’adopter une stratégie nationale de riposte contre ces phénomènes. Voilà d’un trait, les ambitions affichées par la Société SANA VIVO.

C’était, le dimanche 1er mars 2020, lors de la célébration de la 5eJournée Africaine des Cantines Scolaires dans la localité de Zantiguila (cercle de Dioïla) sur la route de Ségou. Pour la circonstance, le ministre de l’Éducation Nationale, le Professeur Mahamadou Famata, a présidé la cérémonie avant de donner le coup d’envoi de la construction de 50 cantines scolaires à travers le Mali en 2020.

Le manque d’eau potable est un des problèmes les plus graves que connaît aujourd’hui la planète. L’eau est essentielle à la survie de l’humanité. Cependant, même si elle est en abondance comme dans certaines régions du monde (l’Asie du sud-est par exemple), cette eau doit être potable pour être consommée, au risque de provoquer de graves problèmes de santé.

L’eau potable commence à se faire rare, notamment pour les plus démunis, en Afrique en général et au Mali en particulier.

En effet, sur le continent africain, un tiers de la population  n’a pas accès à l’eau potable et près des deux tiers manquent d’installations sanitaires de base.

Plus grave encore, plus de 4,6 millions d’enfants de moins de cinq 5 ans meurent chaque année dans le monde  à cause de ce manque d’eau potable. Ce qui représente un enfant qui décède toutes les 9 secondes.

En ce qui concerne cette mortalité infantile, le Mali est placée à la triste troisième place mondiale. Et les deux principales raisons de ces décès étant le paludisme et les maladies dues à l’eau non potable.

Pour le Représentant Afrique de la société SANA VIVO, Patrick Czaplinski,  l’eau est indispensable à la vie et à la bonne santé.C’est dans cette dynamique que sa société, soucieuse de la santé des communautés qui composent le Mali, a décidé de s’investir pour un changement de comportement des populations, pour mieux les préparer et prévenir des effets inéluctables de cette catastrophe qui se prépare.

Cette préparation passe par des initiatives innovantes pouvant mettre à la disposition des communautés malienne un système d’approvisionnement en eau potable, qui tient comptede nos réalités climatiques et de nos habitudes traditionnelles d’utilisation et de conservation de l’eau. Il faut donc que les populations maliennesaient la possibilité de rendre potable, donc consommable, toute eau accessible. À machine ultra filtrante, de l’eau potable pour tous

Pour arriver à cette fin, la Direction Nationale des Cantines Scolaire du Mali est dans un processus de partenariat avancé avec la  Société SANA VIVO, qui est spécialisée dans les secteurs de l’eau, de l’assainissement et du solaire. C’est ainsi que cette société dans le cadre de ses activités au Mali a présenté, lors de la célébration de la 5è journée africaine des cantines scolaires à Zantiguila, sa pompe à eau ultra filtrante de dernière génération dénommée «La Fontaine de Vie».

Pour le Directeur de la société SANA VIVO, Patrick Czaplinski, cette machine est le résultat de longues années de recherches (et d’une quinzaine de prototypes) au cours desquels de nombreuses technologies existantes ou en cours de développement ont été expérimentées, associées et optimisées.

« Aujourd’hui, le résultat de ces recherches est tout à fait satisfaisant et toutes les analyses de l’eau traitée par la dernière version de la Fontaine de Vie  montrent une efficacité de 100% dans le traitement bactériologique des eaux traitées et cela, sans aucune adjonction de produit chimique », explique le patron Afrique de SANA VIVO. Avant d’ajouter : « C’est pour cette raison que la Direction Nationale des Cantines Scolaires est en pourparlers avec  la société SANA VIVO, afin de mettre cette technologie au service des écoles du Mali ».

Mais le problème est que les capacités financières de la Direction Nationale des Cantines Scolaires, ne peuvent pas supporter seules le coût de cette innovation, pourtant essentielle pour la santé publique au Mali.

C’est pour cette raison que la Direction Nationale des Cantines Scolaires dans sa démarche d’améliorer de manière significative la santé des élèves, a invité la société Sana vivo, à la célébration de cette 5è journée africaine des cantines scolaires dans la commune rurale de Zantiguila pour faire découvrir et partager cette innovation efficace (La Fontaine de Vie) dans la prévention des maladies en général, et des maladies hydriques en particulier, en mettant à la disposition des communautés ce nouveau système d’assainissement total des eaux douces de surfaces (puits, fleuves, rivières, marigots lacs, …)

Ainsi, à travers sa présentation, M. Patrick Czaplinski, a fait découvrir cette ingénierie de SANA VIVO qu’est « La Fontaine de Vie » (les Coûts globaux, les avantages comparatifs avec les technologies existantes, les faibles coûts d’utilisation, la facilité d’utilisation et d’entretien, etc.)

Cette présentation a permis aux autorités maliennes et aux bailleurs nationaux et internationaux présents de découvrir la technologie de « La Fontaine de Vie » : ses modalités de fonctionnement – facilité de fonctionnement, d’utilisation et  d’entretien– ,les réparations éventuelles et les pièces de rechange, le recrutement de la main-d’œuvre locale, et les hypothèses de disfonctionnements et difficultés éventuelles des approvisionnements, son faible coût de mise en service, de fonctionnement, de formation et d’entretien  par rapport aux avantages attendus.

Autant d’atouts de ‘’La Fontaine de Vie’’ et qui devraient aboutir à l’organisation  d’une table ronde des Partenaires techniques et financiers (PTF) pour assurer le financement de la stratégie d’installation de ce système d’épuration dans de nombreuses écoles du Mali.

Avec comme ambition de créer encore de nouveaux systèmes dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et du solaire, la société SANA VIVO ne jure que par mettre ces technologies à la portée de tous.

« Notre produit phare est une pompe à eau ultra-filtrante de nouvelle génération que nous avons baptisé ‘’La Fontaine de Vie’’  car sa diffusion à grande échelle va servir à sauver des milliers de vies et à améliorer de manière spectaculaire la santé des populations concernées », rassure Patrick Czaplinski, Représentant Afrique de SANA VIVO. Il explique : « Intégralement mécanique, notre machine est compacte, légère, mobile, simple d’utilisation et ne nécessite que très peu d’entretien et de consommables »Et de conclure : « La Fontaine de Vie est particulièrement conçue pour être utilisée dans les nombreuses régions en déficit d’eau potable ainsi que dans les situations d’urgence (déplacements massifs de populations, catastrophes naturelles, …).

Enfin, il est important de noter que la Fontaine de Vie a été référencée par le CICR à Genève et agréée par les services sanitaires au Mali (Laboratoire National des Eaux), en France et en Belgique ».

Jean Pierre James

Source: Nouveau Réveil

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct