Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre le terrorisme : les acteurs se concertent sur sa judiciarisation

L’hôtel Salam a abrité ce mercredi 30 juin 2021, le colloque régional sur la judiciarisassions de la lutte contre le terrorisme au sahel sous le thème : « La judiciarisassions de la lutte contre le terrorisme : défis et enjeux ». Ce colloque régional, premier du genre dans la sous-région, a été organisé par le Bureau Régional Etat de droit de la Fondation Konrad Adenauer, en partenariat avec Timbuktu Institute. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mamoudou Kassogué.

 

Perçu, au départ, comme un phénomène extérieur, par ses fondements, ses origines, son organisation, son fonctionnement et ses modes opératoires, le terrorisme a fini par vite s’imposer à nos Etats au point de constituer, ces dix dernières années, un véritable goulot d’étranglement pour la sécurité, la paix et la stabilité auxquelles aspirent nos populations.
Selon le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mamoudou Kassogué, les attaques répétitives des forces de défense et de sécurité de nos Etats, avec leurs cortèges de pertes en vies humaines, de destructions de biens et de violations de droits de l’Homme, ont conduit, dans l’urgence, à la création de structures judiciaires spécialisées, mais aussi, à l’adoption de mesures législatives adéquates quant à la prévention et la répression de toutes les formes de manifestation du terrorisme. « La thématique qui est abordée par ce colloque est d’une importance et d’une pertinence que nul ne saurait mettre en doute, pour diverses raisons. Malgré les conséquences dramatiques et particulièrement douloureuses du terrorisme pour les populations, les Etats ne sauraient méconnaitre les règles élémentaires de respect des droits de l’Homme et de droits humanitaires dans le cadre des réponses militaires qui s’avèrent indispensables » rappelle le Ministre Kassogué.
A noter que les participants, à ce colloque, sont des experts mauritaniens, sénégalais, burkinabés, nigériens et maliens, qui pendant, cette journée, ont partagé, avec les participants, leurs expériences, leurs suggestions ou leurs propositions qui permettront d’atteindre les objectifs de cette rencontre. C’est pourquoi, le ministre a félicité et remercié le Bureau Régional Etat de droit de la Fondation Konrad Adenauer pour avoir eu cette belle initiative d’organiser, dans notre pays, cet important colloque, en partenariat avec Timbuktu Institute.
« Je ne doute point que les objectifs de ce colloque seront atteints, avec la qualité des experts et des participants et j’ose espérer que les résultats de cette rencontre serviront à nourrir la réflexion pour dégager les meilleures stratégies possibles afin de permettre à la justice de jouer pleinement le rôle qui est le sien dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée » souligne le ministre.

Falaye Sissoko

Source : Canard Déchaine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct