Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Les populations du Sahel doivent être protégées

Le Burkina Faso, le Mali et le Niger, qui composent le Sahel central, sont devenus l’épicentre de conflits et d’une crise humanitaire sans précédent dans la région. Les pays impliqués, dont le Canada, doivent revoir leur approche afin de mieux protéger les populations locales.

Plus de 15 millions de personnes, dont la moitié sont des enfants, ont aujourd’hui besoin d’une assistance vitale. Près de 2,5 millions d’entre elles ont été déplacées de force ; c’est 1 million de plus qu’en 2019. Et environ 8 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire aiguë, une augmentation de plus de 150 % comparativement aux cinq précédentes années.

Si les changements climatiques et la pandémie de COVID-19 y sont pour quelque chose, c’est surtout la démultiplication des conflits dans la région qui en est la cause, de même que les résultats peu convaincants de la coalition internationale pour le Sahel, à laquelle s’est joint le Canada en juin 2020.

Cette coalition, qui regroupe les pays de la région concernée, l’Union européenne et d’autres partenaires bilatéraux, a pour objectif de lutter contre les groupes armés terroristes présents au Sahel (dont l’État islamique dans le Grand Sahara, Al-Qaïda au Maghreb islamique, Ansaroul Islam et le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans), de renforcer les capacités des forces armées des États de la région, de rétablir la présence de l’État et des services de base, et d’accélérer l’aide publique au développement.

Face à l’incapacité de cette coalition à protéger les populations, des observateurs recommandent à juste titre de mettre en œuvre une nouvelle stratégie centrée sur les besoins des populations et qui n’a pas pour principale mesure de succès le nombre de terroristes présumés neutralisés. Dans le cadre de cette approche, il y a trois priorités.

Source: lapresse

2 thoughts on “Les populations du Sahel doivent être protégées”

  1. Djesslaoui says:

    Au responsable concerné,
    Un événement militaro-sécuritaire survenu au Sahel, en novembre 2019, entre l’Algérie et la France, vient, à mon avis, de bouleverser les relations entre les deux pays, et ce, (à perpétuité), vu l’ampleur de la gravité dans toutes ses dimensions. A titre indicatif, n’ayant surtout pas été au commandes du pays à l’époque des faits, le président algérien, qui se dit loin de la mêlée, est “favorable”, mais n’arrive pas à “assouvir” les demandes de l’Etat Français quant à un dénouement de la situation, gardée secret d’Etat/Défense. Il est surtout bloqué/gêné par le Commandement militaire, pour qui cette affaire constitue un chantage et une bouée de sauvetage stratégiques, en cas de… En fait, cela constitue une arme fatale. La France étant devenue, de ce fait, comme fragilisée, trainant, un boulet, et ce, dans ses rapport à l’Algérie, à l’UE, à l’international et surtout sa situation au sein du conseil de sécurité/ONU. Le président algérien a tenté de monnayer cet événement à son profit pour gagner en légitimité populaire….
    Il demande alors à Macron de lui offrir un discours sur l’histoire qui “plait” au peuple algérien et renforce sa popularité…tant perdue. De son coté, Macron, exécute en offrant, par exemple, des cadeaux comme “les cranes de résistants algériens pendant la colonisation…”. Il a tenté de jouer positivement sur l’histoire/mémoire…. Aussi, sa non condamnation du “Hirak”est, en soi, un indice. Hélas, le commandement militaire a refusé cette “transaction”… Et l’on comprend maintenant la tournure brutale prise dans les relations algéro-francaises…
    Si vous êtes intéressé par ce renseignement, je vous prie de vous exprimer… Quant à moi, je suis journaliste qui gagne sa vie/pain en travaillant en freelance.
    Cordialement
    Azzedine/Alger

  2. Djesslaoui says:

    Je vous prie d’annuler et d’effacer mon comment…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct