Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Les expatriés maliens : Kalifa Coulibaly, homme du renouveau nantais

Vainqueur du Dijon FCO (0-4), le FC Nantes a fait le travail sur la pelouse Stade Gaston-Gérard. Un succès, le quatrième de rang, qui leur permet aux Jaunes (18èmes) d’avoir toujours les cartes en main pour se sauver. L’opération maintien se poursuit.

L’attaquant malien du FC Nantes a marqué dès la 6è minute, inscrivant ainsi son 3è but en autant de matches. Il est l’un des acteurs du renouveau nantais. Porté disparu sous Christian Gourcuff, pari manqué de Raymond Domenech, il est réapparu il y a un mois face à l’Olympique Lyonnais, se montrant redoutable pour se créer des espaces mais aussi tétanisé à la conclusion (défaite 2-1).

L’avant-centre nantais (1,97m) de 29 ans a cependant gagné en efficacité. A Brest, c’est lui qui a lancé Kolo Muani sur l’action à l’origine du penalty. Et en transformant le tir, il a mis fin à une disette qui remontait à novembre 2019 en championnat.

Le voilà libéré, et libérateur: face à Bordeaux, il a dévié de la tête un ballon pour Blas avant de remonter toute la moitié de terrain à pleine vitesse pour ouvrir le score d’une tête plongeante le centre millimétré du N.10 nantais.

“Il a un rôle important mais quand il joue simple”, explique l’entraîneur nantais Antoine Kombouaré. “Son rôle à lui c’est d’être un pivot, un point d’ancrage, faire des remises, jouer en deux touches de balle et après se présenter devant le but. S’il fait du Coulibaly que j’aime bien, il va continuer à marquer des buts”.

Source: Essor

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct