Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Législative 2020 : Retrait timide des cartes d’électeurs à Bamako

Démarrée le 7 mars 2020 sur l’ensemble du territoire malien, la distribution des cartes d’électeurs biométriques se poursuit jusqu’au jour du scrutin prévu pour le 29 mars 2020. Mais force est de reconnaitre que le retrait de ces cartes d’électeurs par les citoyens se passe de manière timide. Il suffit de faire un tour dans les centres de distribution des cartes d’électeurs à Bamako et environnant pour s’en rendre compte. Au centre de distribution de Kalabancoro Adeken (Ecole fondamentale de Kalabancoro Adeken), les citoyens ne se bousculent pas devant les portes. La présidente de ce centre ayant requit l’anonymat nous a précisé, hier, mardi 24 mars 2020, que ce retrait timide des cartes d’électeurs est dû au fait que les citoyens n’ont plus confiance aux hommes politiques.

Selon la présidente du centre de distribution de carte d’électeur de Kalabancoro Adeken qui dirige une équipe de 4 personnes (deux de l’administration, un de la majorité et un de l’opposition), le processus de distribution a effectivement démarré le 7 mars dernier. Avant d’ajouter qu’ils ont 8814 cartes d’électeurs disponibles dans le centre. Elle a fait savoir que du début de la distribution le 7 mars à la date du 24 mars 2020, il n’y a pas eu plus de 65 cartes d’électeurs retirées par jour. Pourquoi ce manque d’engouement pour l’élection législative du 29 mars 2020 ? Qu’est ce qui explique ce retrait timide des cartes d’électeurs par les citoyens ? La présidente du centre a une idée. «Vous ne pouvez pas croire de l’image que les gens ont sur les Hommes politiques. Les gens n’ont plus confiance aux Hommes politiques qui manquent de responsabilité. D’ailleurs, le peu de gens qui viennent ici pour retirer leurs cartes d’électeurs nous indiquent qu’ils ne le font pas pour aller voter mais plutôt pour empêcher les Hommes politiques d’utiliser leur carte d’électeur afin de frauder le jour du scrutin », a souligné la présidente du centre de distribution de carte d’électeur de Kalabancoro Adeken (Cercle de Kati, région de Koulikoro). Tellement qu’il n’y a pas d’affluence dans ce centre, la présidente dudit centre autorise le retrait de cartes d’électeurs par des tiers à condition d’exhiber les références de ladite personne. Cependant, un homme politique y était dans ce centre pour retirer sa carte d’électeur au moment de passage de notre équipe de reportage. « Je viens pour retirer ma carte d’électeur parce que je suis un bon citoyen. L’un des avantages de cette carte est de permettre au propriétaire de voter…les gens n’ont pas compris qu’on ne plus voter avec l’ancienne carte », nous indique cet homme politique.

A signaler que les cartes d’électeurs, en cours de distribution, ont été confectionnées à hauteur de 2 milliards 600 millions de FCFA. « Le marché est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et la société INGENIERIE DE CONCEPTION ET DE DEVELOPPEMENT S.A.R.L pour un montant toutes taxes comprises de 2 milliards 600 millions de francs CFA et un délai d’exécution de 35 jours. La fourniture de nouvelles cartes d’électeurs est justifiée par les opérations de révision annuelle des listes électorales de 2018 et de 2019. De nouveaux électeurs ont été inscrits sur les listes électorales, d’autres électeurs ont été transférés ou radiés, rendant ainsi caduques les cartes d’électeurs de 2018. Le financement du marché est assuré par le budget national », révèle le communiqué du conseil des ministres du 18 mars 2020.

Répondant à une question liée au retrait des cartes d’électeurs, le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Boubacar Alpha Bah a assuré que celles non enlevées seront dans les bureaux de vote le jour de l’élection. «Mais seulement cette fois-ci, ce sont de nouvelles cartes. Donc, il faut venir avec une pièce d’identité pour pouvoir récupérer sa carte», a-t-il précisé. Lors d’une conférence de presse tenue en février dernier au ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, le délégué général aux élections, Général Siaka Sangaré précisait que le nombre d’électeurs au Mali est de 7 663 464. Constatant un retrait timide des cartes d’électeurs, Mme le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr DIAKITE Aïssata Kassa TRAORE, a, au cours d’une conférence débat tenue le 17 mars 2020, invité les maliennes et les maliens à sortir massivement pour retirer leurs cartes d’électeurs. « Lors des élections passées, après vingt-quatre jours de travail pour les équipes de distribution des cartes électeurs, le taux de retrait était à 51,54%. Selon la répartition par région et à l’étranger, la région de Sikasso se classe en première position soit 65,98%. Le district de Bamako occupe la 9ème place avec un taux de retrait de 37,97%. Face à cette problématique sur les questions électorales, mon département a initié cette rencontre sur le thème « Femmes et retrait des cartes d’électeurs » pour une plus grande participation des femmes, afin d’augmenter le taux de retrait des cartes d’électeurs au Mali. C’est pourquoi, j’invite les maliennes et les maliens à sortir massivement pour retirer leurs cartes d’électeurs avant le 29 mars prochain pour la réussite des élections », a souligné Mme le ministre.

Dans un rapport qu’il a produit, le 21 mars 2020, le Pool d’Observation Citoyenne du Mali (POCIM), piloté par Dr Ibrahima SANGHO a fait savoir que le processus de distribution des cartes d’électeurs, dans la plupart des cercles du centre et du nord, est laborieux pour les agents de distribution ; dû au défi sécuritaire dans certains villages et fractions.

Aguibou Sogodogo

Source: Journal le Républicain-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct