Au cimetière d'Hamdallaye: ATT dans sa dernière demeure

Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le M5 rompt le silence : La présidence du CNT doit lui revenir.

Ce ne serait que justice après la lutte héroïque qu’ils ont menée pour mettre fin à la dictature. L’intervention des militaires a été déterminante et salutaire, nul n’en doute. Seulement ceci ne doit pas être un prétexte pour accaparer tout le pouvoir. La boulimie peut provoquer des indigestions.

Le peuple Malien est fier de son armée. Il la soutient  en ces moments particulièrement difficiles. Cela ne veut pas dire qu’il est prêt à se jeter sans retenue  dans ses bras. L’armée qui est une intelligence à part,   doit  travailler en synergie avec les autres composantes de la société. Le M5 a pris des risques énormes en défiant le régime d’IBK. Il doit conséquemment être présent pour s’assurer qu’il n’aura pas lutté pour rien.

Après la présidence, la vice-présidence  de la transition et les nombreux ministères stratégiques qui leur sont confiés, les militaires doivent renoncer à la présidence de la Transition. Les bruits de bottes sont rassurants quand ils sont mesurés, mais inquiétants lorsqu’il y en a trop. Pour une bonne marche de la Transition, sachons raison garder. L’essentiel, c’est le Mali.

Nando

Source: Le Pélican

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct