Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Challenger de la semaine : Amadou Tidiane DIAKITE, Avocat général à la Cour suprême

Le parcours de ce magistrat de classe exceptionnelle est exemplaire à bien des égards.

 

Amadou Tidiane Diakité est l’un des avocats généraux de la Cour suprême ayant prêté serment, le 21 juin 2022, au cours de l’audience solennelle de prestation et d’installation du Président, du Vice-président, du Premier avocat général, de conseillers, d’avocats généraux et de rapporteurs publics. C’était sous la présidence du Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta.

Intégré à la magistrature en 1995, ce diplômé de l’Ecole nationale d’administration (ENA) de Bamako puis de l’Institut national de formation judiciaire est juge d’instruction au Tribunal de première instance de Gao de mars 1997 à septembre 2000. Et assume en même temps les responsabilités de Président du Tribunal de Travail de la Cité des Askia.  Le natif de Kayes pose ensuite ses valises à Sikasso comme au siège du Tribunal de Grande instance et Président du Tribunal de Travail, de septembre 2000 à février 2003.   Il devient par la suite juge de paix à compétence étendue à Niafunké dans la région de Tombouctou, puis quitte Niafunké pour Ansongo où il tranche de juin 2005 à juillet 2008 les litiges à la grande satisfaction des justiciables.

Amadou Tidiane Diakité est ensuite appelé à Tominian  pour officier comme juge de paix pendant plus de 6 ans. Il gagne du galon et devient en janvier 2015 Président du Tribunal de grande instance de Koulikoro. En août 2019, celui qui a toujours servi à l’intérieur du pays est affecté comme conseiller à la Cour d’appel de Bamako. Trois ans après, il est nommé en février 2021 à la Cour d’appel de Mopti comme conseiller. Pas pour longtemps. Car, au bout de quelques mois d’exercice dans la Venise malienne, il revient à Bamako. Cette fois-ci comme Avocat général à la Cour suprême, la plus haute juridiction du Mali. Une consécration pour ce magistrat rompu à la tâche depuis 27 ans qui a laissé bonnes impressions  partout où il a servi.

Ses multiples occupations professionnelles et ses années de services à l’intérieur du pays, n’ont pas empêché le magistrat   Diakité de suivre plusieurs stages de formation dans divers domaines. Ainsi, à la Jeune Chambre Internationale, il a partagé son savoir-faire à travers plusieurs formations et ateliers animés pour le compte d’ONGs dans les domaines comme le droit des enfants et de la femme, le droit du travail. Très disponible et toujours à l’écoute, il a aussi animé plusieurs émissions radios sur divers thèmes.

Source : Le Challenger

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct