Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Judo et ju jitsu : Mamadou B. Traoré rempile

Le conseil national ordinaire de la Fédération malienne de judo et ju jitsu (FMJJ) s’est déroulé samedi dernier, dans un hôtel de la place. Les assisses ont regroupé les délégués des ligues régionales de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et des dojos du District de Bamako. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le représentant de la direction nationale des sports et de l’éducation physique, Sidy Sylla, en présence du vice-président du Comité national olympique et sportif (CNOS-Mali), Abdoul Wahabou Zoromé et de quelques présidents d’honneur de la FMJJ, dont Mahamadou Kinta, Mandiou Simpara et Papa Seyan Keïta. à l’issue des travaux, Mamadou B. Traoré, unique candidat à sa succession, a été reconduit à la tête de la fédération pour un nouveau mandat de quatre ans. Dans son allocution de clôture, le nouveau-ancien président de l’instance dirigeante du judo et ju jitsu maliens a remercié les délégués pour leur confiance et affiché sa volonté de tout mettre en œuvre pour la vulgarisation et le développement de la discipline.

 

«Je vous remercie pour cette confiance, nous allons travailler ensemble pour atteindre notre objectif commun, à savoir le développement du judo et du ju jitsu de notre pays. Toutes les suggestions sont les bienvenues, parce que nous avons besoin du soutien de tout le monde pour faciliter notre travail», a déclaré Mamadou B. Traoré.

«Notre ambition, insistera-t-il, est d’aider les jeunes qui aiment le judo et ju jitsu pour leur permettre de réaliser leur rêve. Les portes de la fédération restent donc ouvertes à toutes et à tous. J’aimerai qu’on se rassemble tous pour atteindre notre objectif qui est de hausser le niveau du judo malien».

Le représentant du Comité national olympique et sportif, Abdoul Wahabou Zoromé, a salué l’atmosphère dans laquelle s’est déroulé le conseil national, avant d’exhorter la fédération à poursuivre sur la même lancée pour «porter haut le judo malien». «Ce conseil a été un exercice démocratique de haut rang, il n y’a pas eu de sujets tabou», a dit Abdoul Wahabou Zoromé, en assurant la FMJJ du soutien et de l’accompagnement du CNOS-Mali.

Pour mémoire, Mamadou B. Traoré dirige un bureau de 24 membres. Les postes de premier et deuxième vice-présidents sont occupés, respectivement par le colonel Abdoulaye Keïta et Boubou Sidibé, alors qu’Alkaou Camara a hérité du secrétariat général. Quant à Mme Fatoumata Diall et notre confrère Moussa Diarra d’énergie TV, ils occupent, respectivement les postes de présidente de la commission d’organisation et de secrétaire à la presse et à la communication.

Abdramane DIOMA

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct