Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Journée Africaine de la Prévention des Risques Professionnels : Soutenir la prévention pour réduire la réparation

Dans le cadre de la célébration de la journée du 30 avril, journée Africaine de la Prévention des Risques Professionnels, le service Prévention de risque professionnel de l’INPS a animé un panel le 26 avril 2022. Objectif : édifier les hommes de medias sur la nécessité de prévenir les accidents de travail et les maladies professionnelles. C’était en présence du directeur général adjoint de l’INPS, Dr. Mamadou B. Diakité.

« Moins il y’a d’accident, moins il y’a de réparation » a déclaré le chef de service Prévention de risque professionnel de l’INPS lors des préparatifs de la journée Africaine de la Prévention des Risques Professionnels. Selon les statistiques, de l’organisation Internationale de travail, 2,78 millions de travailleurs décèdent chaque année dans le monde dans le cadre de leurs activités professionnelles. 374 millions autres personnes sont obligés de vivre avec des séquelles irréversibles causées par des accidents de travail dans le monde chaque année. Dans l’espace Inter Africain de la Prévention des Risque Professionnel (IAPRP) qui englobe 15 pays dont le Mali, la côte d’Ivoire, le Sénégal, le Benin, le Burkina Faso, le nombre d’accident lié aux activités professionnelles et des maladies professionnelles est estimé à 35 milles par an. La gestion de ces cas par les organismes de prévoyance sociale s’élève également à près de 50 milliards par an selon l’IAPRP. Pour donc renverser cette situation qui est aussi synonyme de perte d’emploi, des drames familiaux, de souffrances physiques et psychiques et de pauvreté pour les entreprises, l’Inter Africain de la Prévention des Risque Professionnel (IAPRP) organise chaque 30 avril, un cadre de rencontre afin d’harmoniser et partager les pratiques de sécurité sociales dans les 15 pays de l’espace. Cette journée a été organisée le 28 avril 2022 au Mali, également journée mondiale de la santé sécurité au travail. Elle a été célébrée sous le thème « Management de la santé et sécurité au Travail », à l’instar des 15 pays de l’espace. Une occasion pour les organisateurs de faire l’état des conditions d’hygiène de santé et de sécurité dans les entreprises conformément au respect des législations nationales et internationales dans le domaine. Car, il est constaté régulièrement beaucoup de manquements au niveau des comités d’hygiènes en charge de veiller à la bonne application de ces législations en matière de travail. Au Mali, les statistiques officielles données par l’INPS, comptabilisent 523 accidents de travail déclarés en 2021 et plus de 600 millions en frais de réparation. Pour le directeur général adjoint de l’INPS, Dr. Mamadou B. Diakité, l’Institut africaine de Prévention des Risques professionnels (IAPRP) harmonise les programmes et politiques en matière de prévention des risques professionnels des Etats membres. « Les activités de prévention menées dans le cadre de cette politique ont pour objectif de réduire les accidents du travail et les maladies professionnelles AT/MP, synonymes de perte d’emploi, des drames familiaux, de souffrances physiques et psychiques et de pauvreté pour les entreprises » a-t-il rappelé. Pour donc réduire au mieux cette situation, les activités de prévention technique reviennent à surveiller le milieu de travail pour le rendre sûr et salubre. Mamadou B. Diakité a rappelé que l’INPS mène cette politique de prévention à travers la direction de Prévention et de l’Action sanitaire et sociale (DPASS) et son service de prévention des risques professionnels (SPRP).

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct