Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Jet de cauris : un art de la divination bien ancrée chez nous

La plupart des clients des maîtres des cauris sont des femmes. Celles-ci y ont recours généralement pour des problèmes de couple et d’enfants

Elle est assise dans son salon portant un boubou blanc assorti d’un foulard noir.Lala Traore appelée Larabou est une cauriste professionnelle. Elle habite à Lafiabougou. Elle tient ces propos : « J’ai 62 ans, et je suis cauriste depuis 40 ans. Personne ne m’a appris les cauris, je ne travaille pas avec les djinns. Les cauris, c’est un don de Dieu pour moi. Je peux lire les cauris pour prédire le destin de mes clients.

Le plus important dans cet art divinatoire est de savoir interpréter les signes. Et c’est à ce niveau qu’on peut distinguer un cauriste professionnel d’un amateur. Les cauris ne mentent jamais.Mes cauris sont au nombre de 12. Je les consulte pour une personne. Je lui demande de faire des sacrifices, au plus tard avant 12 jours. Au-delà de ces jours, il ne sert à rien de faire des sacrifices. Mais si vous faites les sacrifices vous aurez un bon résultat. J’ai des clients à l’intérieur et à l’extérieur du Mali. La majeure partie de mes clients sont des hommes politiques ».

à Sabalibougou, il est lundi. Nous sommes dans une famille. Plus d’une trentaine de personnes sont assises en rang. Chacun attend son tour pour consulter les cauris auprès de Bakary Keita. Ce devin se trouve dans une chambre. Les cauris sont étalés devant lui.Selon Keita la connaissance de la science mystique est une réalité dans notre société, et il faut connaître son art. « Je suis cauriste depuis 30 ans. J’ai appris les cauris pendant 15 ans auprès d’un ancien combattant. Je dis toujours ce que je vois, mais pas ce que le client souhaite entendre. »

Les cauris ne mentent jamais. «C’est le jeteur de cauris qui peut se tromper ou mentir au client.Je consulte les cauris à partir de 1.000 Fcfa. Et tous les jours que Dieu fait, j’ai des clients. J’ai tout ce que je désire grâce à mon art.Les consultations les plus fréquentes dans les cauris sont l’amour, l’argent et le mariage.La personne va y réagir et doit y faire face. ».

Django Traoré une cliente de Keita nous confie : « J’ai consulté les cauris chez Keita pour la première fois,il y’a 16 ans.à l’époque, j’étais dansla quatrième année de mon mariage sans enfant. Après la consultation, le cauriste m’a dit que mon mari était un militaire.Qu’il allait être muté dans une région. Qu’il allait me quitter à cause d’une femme qui sera tombée enceinte de lui. Et qu’après mon divorce, j’allais rencontrer un autre homme avec qui j’allais avoir un enfant.Je jure que la scène s’est passée pendant la onzième année de mon mariage comme il l’avait prédit ».

Il faut reconnaître que le fait de jeter les cauris est une ancienne pratique de voyance dans notre société. Les cauris ont toujours fait leur preuve.Mais il faut reconnaitre qu’un cauriste reste un être humain. Il ne peut pas tout voir. Mariam Koné nous a expliqué qu’elle a consulté les cauris. Et la cauriste était la grande sœur d’une copine.

« Une fois qu’elle a jeté les cauris, elle a dit qu’unefemme proche de nous allait mourir. Et que cette mort allait nous surprendre et nous fera trop souffrir. Le lendemain matin, c’est la cauriste même qui est décédée. La dame n’avait pas vu sa propre mort ».

UN JEU-Jeter les caurisdevient un passe-temps chez les femmes désœuvrées. Elles ne ratent aucune occasion pour consulter les cauris quand elles sont seules, ou sont entre parents ou amis. C’est le cas de Mme Sacko Bintou Keita qui profite d’une cérémonie de mariage pour jeter les cauris entre parents. Elle consulte les cauris pour trouver des réponses aux questions des femmes qui l’entourent.Mme Keïta jette les cauris tous les matins pour connaître les informations du jour. C’est un jeu pour elle et sa famille.

Par ailleurs, beaucoup d’entre elles s’adonnent en dilettanteau jet des cauris. Elles veulent des réponses à leurs interrogations sur leur situation actuelle ou à venir. à côté de cette catégorie, se livrant à une activité ludique et distrayante, il existe des cauristes professionnelles. Elles prédisent l’avenir de manière surprenante par l’intermédiaire de ces petits coquillages. En ce sens, celle qui consulte se rend chez le devin qui lui présente d’abord quatre cauris.

Le premier murmure tout bas l’objet de sa visite et souffle ou crache sur les cauris. Le second peut demander à son client de les jeter sur le van. Ensuite, selon la disposition des cauris, le devin se montre déjà capable, dès ce premier jet, d’augurer de bon ou de mauvais résultat. Il peut répéter le geste avec les quatre cauris avant de les mélanger avec les autres, et de procéder au déchiffrement de leur message sur l’avenir.

« Les pratiques de voyance dans notre société sont nombreuses, mais je fais plus confiance aux cauris. Ils ne mentent pas, et les réponses sont rapides.C’est grâce aux cauris que j’ai pu me marier. J’ai appris à travers les cauris que mon bonhomme fréquentait trois filles.Mais grâce au sacrifice recommandé, c’est moi qu’il a choisie », indique Maïmouna Diarra, une ménagère.

Mamou Goiba, ingénieure précise qu’il faut réserver la connaissance de l’avenir à Dieu. Avoir la foi et remettre son sort à Dieu. Car,seul Dieu a le pouvoir d’aider et de connaître l’avenir. Toutes les personnes qui fréquentent ces devins ne seront jamais en paix. Elles seront toujours en désaccord avec leur entourage.Très souvent, les femmes qui se livrent à ces pratiques risquent de finir mal.

Maïssa Diaby,ménagère,croit aux cauris.Mais elle reconnaît que de nos jours les imposteurssont nombreux. Leur seul but est de tromper et arnaquer les femmes. Il est souvent préférable de s’en éloigner.

Drissa Diabaté, enseignant, est responsable de la voyance au Festival cauris. Il explique, qu’autrefois, les cauris servaient non seulement de moyen d’échange entre les populations du Manding, mais aussi ils constituaient une pratique de voyance. Maisà cette époque, les grands connaisseurs étaient affectés auprès des chefs de guerre. M. Diabaté précise que la voyance est une réalité de chez nous.Selon lui, quand on consulte les cauris, juste au sortir du vestibule du cauriste, on peut être satisfait ou le bonheur peut arriver.

Interprétation des signes-Exemple de combinaisons de cauris à quatre. Deux cauris sont ouverts, deux sont fermés : c’est un oui définitif à votre question. Votre vœu seraexaucé.

Trois cauris ouverts, le quatrième est fermé : c’est un petit oui. Votre entreprise sera envisageable à condition d’y croire fermement. Il y a de nombreux obstacles sur votre route.

Les quatre sont fermés : la réponse, tout autant que la question est floue. Il faut procéder à un nouveau jet en précisant sa question.

Trois sont fermés, le quatrième est ouvert : c’est un non préventif. Votre projet risque de tourner court, si vous n’êtes pas vigilant. Les risques sont fort nombreux.

Baya Traoré

Source: Essor

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct