Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Insécurité : des morts continuent d’être enregistrés dans le pays

26 terroristes neutralisés, deux pickups détruits, un autre récupéré et une grande quantité d’armes saisies. C’est le bilan d’une opération menée lundi dernier par les Famas et Barkhane. C’était dans le secteur de Sabere Mbamba, cercle de Niono, région de Ségou, indique un communiqué de l’armée malienne. Dans la même zone et à Kidal, d’autres attaques ont aussi ciblé ces derniers jours les forces armées maliennes et la Minusma avec des pertes en vie humaine.

Pour l’opération de ratissage menée le 26 avril dernier dans le cercle de Niono, « aucune perte ou blessé n’est à déplorer » du côté des Famas ou de Barkhane, annonce le communique des forces armées maliennes. Le chef d’état-major général des armées du pays a félicité les Famas. Il a aussi salué « l’excellent partenariat avec Barkhane » qui a conduit à la neutralisation de 26 terroristes.

Quelques jours plutôt, dans le même secteur de Niono, le samedi 24 avril, la 212ème compagnie d’infanterie motorisée est tombée dans une embuscade terroriste. Selon les Famas, le bilan fait état d’un soldat malien et plusieurs terroristes tués ainsi que des blessés enregistrés des deux côtés.

Au nord du Mali, pendant que la Minusma subit des attaques ces derniers jours dans la région de Kidal, mardi dernier, l’école de Banguel a été incendiée à Gourma Rarhous par des hommes armés. Selon des sources locales, tous les documents qui étaient à la direction ont été brûlés par les auteurs de cet incendie. Ceux-ci auraient aussi mis en garde les enseignants qui tenteraient de rouvrir ces classes.

Kidal, des habitants demandent que les camps soient éloignés des habitations

Pendant ce temps, des membres de la société civile de Kidal réclame la délocalisation du camp militaire mixte de la Minusma et des militaires maliens loin des habitations. Selon elle cette mesure permettra d’épargner les civils lors des attaques contre les forces de sécurité. La plateforme regrette également que les précédentes attaques ont provoqué des déplacements massives des populations vers la ville de Kidal et d’autres localités.

 

Source: studiotamani

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct