Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Grand Prix de la Nation 2021 : Le PMU-Mali a rehaussé l’éclat de la 78ème édition !

Le dimanche 19 décembre 2021, le champ hippique de Bamako a abrité la 78e édition du grand de la nation de la Fédération Malienne des Sports Equestres du Mali. Bourama Tolo avec son cheval ‘’Tempête’’ a caracolé en tête pour remporter le trophée de l’édition 2021 de ce grand prix. Un évènement dont l’éclat a été rehaussé par le sponsor principal du hippisme au Mali, le PMU-Mali.

Au présidium de ce grand prix on pouvait noter la présence entre autres du ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des sceaux, Mahamadou Kassogué, représentant le Président de la transition, le Col. Assimi Goïta, du ministre de l’Environnement et du Développement durable, Modibo Koné, du ministre de la Jeunesse et des Sports chargé de l’instruction civique, Mossa Ag Attaher, du Directeur de la PMU-Mali, Fassery Doumbia, du DGA de Moov Africa Malitel, Sidy Dembélé, de l’Ambassadeur du Qatar au Mali et de nombreuses personnalités et amateurs du cheval.

L’animation de l’édition 2021 de ce grand prix de la nation a été assurée respectivement par la fanfare nationale du Mali et des artistes Mah Kouyaté, Teningnini Damba et ‘’Calibre 27’’.

Dans son discours de bienvenue, le président de la Fédération malienne des sports équestres, Mohamed Haïdara a évoqué les grandes avancées amorcées par sa fédération, qui participe de nos jours à certaines compétitions sous régionales. En illustre, le titre de champion remporté par le Mali au Burkina Faso devant 8 pays.

En guise de remerciement, il a adressé ses reconnaissances aux autorités publiques, dont le ministre des Sports et leurs partenaires dont Moov Africa et la Direction Générale du PMU-Mali. Surtout le PMU-Mali, car dira-t-il, le contrat de partenariat qui les lie est à la base de la tenue efficiente de toutes ces activités. Il a également remercié les propriétaires des chevaux et tous ceux qui de près ou de loin ont concouru au développement des sports équestres au Mali. Dans la même lancée, le président Haïdara a profité de l’occasion pour lancer un appel au ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des sceaux représentant le président de la transition Col. Assimi Goïta, à être leur porte-parole au niveau de la présidence afin qu’avec l’aide des plus hautes autorités, soient achevés les travaux de construction du champ hippique.

Pour sa part, le Directeur de la PMU-Mali (Pari Mutuel Urbain), a rendu un hommage aux autorités de la transition. Selon lui, la collaboration entre le PMU-Mali et la Fédération malienne des sports équestres est un partenariat de longue date et PMU-Mali se base sur des jeunes afin de leur faire bénéficier des bourses de stage hors du Mali. D’après lui, le PMU-Mali souhaite par rapport à leur partenariat faire en sorte que dans un avenir proche, faire de ces jeunes les meilleurs de la sous-région. Il a ensuite ajouté qu’il souhaite avoir la possibilité en 2022 d’avoir un tableau d’afficheur des courses, un poteau finish et contribuer à apporter plus de transparence dans les résultats des courses.

Quant au ministre de la jeunesse et des sports, Mossa Ag Attaher, il a rassuré le président de la fédération malienne des sports équestres que le message sera transmis par le ministre de la justice au Chef de l’Etat et a aussi exprimé sa totale disponibilité à tout mettre en œuvre pour le développement du sport équestre au Mali. Selon lui, le cheval est culturel dans notre société et tout le monde est concerné par la promotion de l’équitation et la cause des chevaux. C’est pourquoi, a – t – il fait révéler que dans le budget spécial d’investissement (BSI 2022-2024) du département les activités de cette fédération sont retenues. Dans le même document, dira le ministre Ag Attaher, occupe une bonne place, la réhabilitation du champ hippique de Bamako. Dans cette perspective, ajoute-il, en rapport avec le ministre de l’Economie et des Finances et sous le leadership du président de la transition, une nouvelle tribune digne de ce nom sera construite au grand bonheur des amateurs des chevaux. Ensuite, que dans le cadre du renforcement du cadre juridique du département, conformément à la politique nationale du développement du sport, le projet de texte de la direction du champ hippique de Bamako et son cadre organique sont dans le circuit d’approbation gouvernemental après avis positif et la réunion interministérielle sur ce texte est programmée pour le 6 janvier 2022.

Pour clore ses propos, le ministre Mossa Ag Attaher a remercié la PMU-Mali pour son soutien, la fédération pour la réussite de ce grand prix, les propriétaires des chevaux, particulièrement Madoufing N’Diaye pour avoir offert des chevaux au Président de la transition, au Premier ministre et au ministre de la Défense.

Au nom du Président de la Transition, le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des sceaux, Mahamadou Kassogué a exprimé ses sentiments de fierté pour avoir assisté à ce grand prix de la nation. Selon lui, le pays traverse une période difficile dans laquelle il important d’avoir des moments de ce genre, qui montre la cohésion des Maliens pour un objectif commun. De ses dires, il a appris à travers cet événement, le témoignage de la capacité à se regrouper, se rassembler pour s’exprimer d’une seule voix. Pour terminer, le ministre Kassogué a salué et remercié le ministre de la Jeunesse et des Sports, celui de l’Environnement et du Développement durable, le président du CNOSM, le président de la fédération malienne des sports équestres, et l’ensemble de leurs partenaires pour avoir réussi cet événement qui fait la fierté du Mali.

A l’issue des différentes courses, le cheval ‘’Tempête’’ d’Adama Traoré (propriétaire) s’est imposé au niveau des cracks. Au niveau des demi-cracks, le cheval ‘’Petit génie’’ de Alima N’Diaye a occupé la 1ère place. Quant à la catégorie des super-cracks, le cheval ‘’Bagnéré’’ de Mamadou Alou Kouma s’est classé premier. Dans la catégorie des petits chevaux en groupe ‘’A’’, le cheval ‘’Khalanga’’ du jockey Demba Sidibé a pris la 1ère place, dans le groupe ‘’B’’, le cheval ‘’Loucas Paqueta’’ du jockey Demba Sidibé a remporté la 1ère place, dans le groupe ‘’C’’, c’est le cheval ‘’Cube jumbo’’ du jockey Mamadou Tangara dit Kara qui a caracolé en tête et le cheval ‘’Riyad Mahrez’’ du jockey Demba Sidibé s’est hissé à la 1ère place dans le groupe ‘’D’’. Le prix du meilleur joueur a été décerné à Bourama Tolo de l’écurie ‘’Chelsea de Baraoueli’’. Le prix du meilleur cheval est revenu au cheval ‘’Saramani’’ de Mamadou Traoré. Le prix du meilleur entraineur a été décerné à Mamoutou Diarra.

L’édition 2021 du grand prix de la nation a été également l’occasion pour la fédération malienne des sports équestres de rendre hommage à travers des attestations à certains acteurs qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de ce événement, tel que Mahamadou N’Diaye Madoufing et Sékou Djigué qui ont tous les deux offert des chevaux, au Président de la transition, au Premier ministre et au ministre de la Défense.

 Par Safiatou Coulibaly

Source: Le Sursaut

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct