Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

‘‘Facebookan’’: un radié des Fama crée une nouvelle milice peuhle !

Pendant que les maliens sont préoccupés par la prolifération des milices, dites d’autodéfense, qui sévissent dans le centre du pays, un militaire radié des Fama apparaît sur les réseaux sociaux. Sékou Bolly, puisque c’est de lui dont il s’agit, a été présenté sur Facebook, comme un autre maitre du centre du Mali. Il serait basé à Sevaré avec plus de 600 jeunes peulhs pour, dit-on, assurer la sécurité des populations peuhles dans la région de Mopti. Votre ‘’Facebookan’’ du jour !

Aliou Dialloké : « l’Etat malien et ses amis Minusma G5 sahel assistent à la création d’une milice »

Il s’appellerait Sékou Boly, il serait un ancien militaire et il est à la tête d’un nouveau groupe d’autodéfense, composé uniquement des «Peulhs» ; son camp serait dans les encablures de Sévaré, avec plus de 600 combattants. Ainsi donc l’Etat malien et ses amis Minusma G5 sahel assistent à la création d’une milice armée sous leur nez, sans bouger le doigt. Les leçons des milices et groupes armés au Nord n’ont donc pas été tirées et on encourage une nouvelle source de tension. La milice Dan Ambassagou n’est-il pas déjà une menace pour l’armée nationale ? Qui entretient ces jeunes? Qui les arment ? Ils représentent qui et au nom de quoi?

Général TV : « renvoyé pour trafic d’arme »

Sékou Boly ancien militaire malien renvoyé pour trafic d’armes annonce la création d’une milice essentiellement composée de Peulhs (600 personnes) basée près de Sévaré

Patrice Emérite Lumumba : « Il faut le réintégrer » !

L’Etat doit trouver un moyen pour le réintégrer, c’est la seule façon de mettre fin à ses ambitions

Gaston Doumbia : « Belle initiative »

Avec un état bannière, nos irresponsables, insouciants, antipatriotes, incompétents, qui ne voient que leurs propres intérêts et non l’intérêt supérieur de la Nation – Belle initiative compte-tenu de la situation catastrophique du pays – Qu’Allah les protège !

Abba Abba : « Il veut avoir sa part »

Il veut avoir sa part dans le business de la paix en cours, après des déserteurs et radiés seront réintégrés au nom de la paix. Si on veut une paix durable, traitons équitablement les enfants du même pays. Personne n’a plus droit à la rébellion que d’autres.

Kola Traoré : «Ce n’est qu’un groupe autodéfense » !

Écoutez, ce n’est qu’un groupe autodéfense qui invite à la minorité peuhle djihadiste qui détient des armes à venir s’ajouter à eux afin qu’ils combattent ensemble les terroristes avec l’aide de l’Etat malien.

Mali djigui : « Notre pays n’est jamais tombé aussi bas » !

Notre pays n’est jamais tombé aussi bas comme maintenant : voici une nouvelle milice d’autodéfense peuhle. Une conférence nationale inclusive est plus que nécessaire au Mali afin que nous puissions nous parler sans tabou. Si nous continuons ainsi, notre devise ‘’Un Peuple Un But Une Foi’’ n’aura aucun sens et Modibo Keïta et ses compagnons se retourneront dans leurs tombes.

Moussa Sangaré : « je leur donne raison »

Voilà ce qui se passe dans les pays où le pouvoir en place considère sa base comme une grosse merde. Si chacun faisait son devoir, personne n’aurait réclamé ses droits. Il arrive un moment à partir duquel le lapin donne des coups de corne, même s’il n’en a pas .Même si je suis contre la mise en place de ce groupe, je leur donne raison. Car nul ne resterait les bras croisés pendant qu’on tue les siens. Il est plus que vital que les soi-disant décideurs, ne serait-ce qu’une fois dans leur existence, mettent l’intérêt général au-dessus de celui personnel, en mettant chacun à sa place.

Sinon, ça sent extrêmement mauvais ce qui se pointe à l’horizon !

Bounaa Kanouté : «Il faut faire très attention » !

Parmi les dozos, il y a des peulhs. Il faut faire très attention ! Ceux qui ont amené cette merde de guerre sont tranquilles. Ils cherchent à nous diviser pour régner.

Mamadou Cissé : «C’est normal »

C est normal si le gouvernement ne prend pas ses responsabilités, le Mali serait rempli de petites milices partout, même Bamako.

L’Ënfånt D’ïmmïgré : «Je soutiens mes frères »

Je suis peulh et je soutiens mes frères, un vraie peulh ne craint jamais. Si le Mali nous traite de telle sorte, nous avons raison de nous défendre nous-même. Allons y seulement, Dieu est au contrôle ; on va montrer aux donsos malfrats que le dieu qui les a créés, c’est le même dieu qui nous a créés. Tous, vous avez mon soutien total. Seide !

Gandega Mody : « qui trahi son pays ira en l’enfer »

Dieu nous a dit : toute personne qui trahit son pays ira en l’enfer. Voilà un jour j’ai déjà commenté ici. L’ennemi de ce pays, c’est nous-mêmes et non les occidentaux (France- Barkhane).

Kolado Bocoum : « Je veux juste savoir »

Je veux juste savoir la cause de cette création du groupe, pour légitime défense, pour se défendre, pour se venger ou pour traquer Hamadoun kouhfa ?

Diblo Futuro Diallo : « Je demande : est-ce que ceux ne sont pas des maliens » ?

Voici les gens qui compliquent les cas ou les situations d’un pays comme ça. Une milice peuhle ou dogon ou soninké ou bambara. Je demande : est-ce que ceux ne sont pas des maliens ? A quoi ça sert tous ces discours inutiles, on n’a pas fini les problèmes qui sont au nord ; maintenant ; c’est le racisme qui compte, les solutions réelles aux problèmes d’un peuple ne peuvent être calquées sur l’expérience des autres peuples.

Info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct