Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Examens de fin d’année à Kéniéba: la synergie exige le départ immédiat du DAE

Alors qu’on croyant que les examens de fin d’année se passeront dans une atmosphère calme, voilà que la synergie locale de Kéniéba exige le départ immédiat du Directeur d’Académie d’Enseignement. L’information a été donnée à travers une lettre rendue publique ce 2 juillet 2022, adressée au ministre de l’Éducation nationale.

 

Dans cette missive, la synergie de Kéniéba reproche au DAE des comportements qu’elle n’admet de sa part, les déplorent, tout en exigeant avec le SYNACOP/AEM son départ sans délai pour incompétence.

À l’origine de ces accusations, les syndicalistes dénoncent les faits qui se sont déroulés au centre de Lafiabougou lors du déroulement des épreuves écrites de l’examen de diplôme d’Étude fondamentale 2022.

Un syndicaliste joint au téléphone affirme qu’il est reproché au DAE la fouille des élèves par les forces de sécurité sur ses ordres qui n’ont épargné même l’argent de poche des candidats.

En plus de cela, il a accusé le DAE de plusieurs autres actes qui, de son avis, ont terrorisé les élèves  qui n’ont pu correctement examiné avec cette forte pression.

Les syndicats dénoncent alors, le mépris du président du centre à l’égard de ces vices présidents et des surveillants de Lafiabougou, en perquisitionnant les salles avec les agents de force de l’ordre.

Une mesure considérée par ses détracteurs comme une atteinte à la moralité des surveillants.

Ils dénoncent également le non-paiement des per diem de surveillance des examens (CAP- DEF) session 2022.

S’ajoute à la liste, le dysfonctionnement entre l’Académie de Kéniéba et ses deux CAPS (Kéniéba-Faléa).

Aussi, les multiples intimidations du DAE, selon le document, envers les DCAP, les conseillers pédagogiques, les administrateurs scolaires et le personnel enseignant.

Par ailleurs, la non-maîtrise des procédures de gestion administrative et financière du DAE dans la localité de Kénieba est également dénoncée.

En plus de cela, les syndicats, reprochent au DAE, ses propos qui jugent diffamatoires sur les réseaux sociaux…

PAR AMINA SISSOKO

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct