Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Espionnage : Les deux agents arrêtés en Iran seraient français

Selon un reportage télévisé, l’un des deux espions est un homme de 69 ans qui s’appelle Tchark Paris, et le second une jeune femme de 37 qui s’appelle Cécile Kehler. Ils ont atterri à l’aéroport de Téhéran en provenance de la Turquie le 28 avril passé, avec un visa touristique, et depuis ils étaient sous surveillance.

Ces deux personnes ont rencontré des membres d’un syndicat d’enseignants qui animait ces derniers jours un mouvement de contestation. Ces membres sont devenus les invités des chaines de télévision persanophones qui pullulent dans les environs de l’Iran et qui les ont incités à se révolter, constate le reportage télévisé. Leur but était de « détourner les protestations de leur piste », estime la télévision iranienne.

Un document sonore dans lequel les deux agents français évoquent en anglais ouvertement leurs plans destinés à faire éclater des émeutes en Iran a été diffusé par la télévision iranienne. On y entend une voix attribuée à l’agent française. « C’est une bataille pour atteindre la majorité des Iraniens », assurait l’espionne qui s’exprimait en anglais. Quant à l’autre agent français, ont lui impute d’avoir dit : « Nous devons construire un paquet révolutionnaire ». Les deux présumés espions ont été arrêtés le 7 mai alors qu’ils se rendaient à l’aéroport de Mehrabad, pour quitter l’Iran.

Lundi 16 mai, Said Khatibzadeh, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a déclaré que « les pays européens, en particulier la Grande-Bretagne et la Suède, devraient cesser d’envoyer des espions en Iran et ne pas exploiter les Iraniens résidant sur leur sol ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct