Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

ENVIRONNEMENT : Le MEADD passe en revue ces projets et programmes

Le secrétaire général du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mamadou Gakou, a présidé le lundi 19 octobre 2020 la revue des projets et programmes de son département. L’objectif de cette revue était de faire le point de la situation d’exécution des projets et programmes concernés de leur démarrage au 31 décembre 2019.

 

Le gouvernement de la République du Mali est appuyé dans ses efforts de développement par les partenaires techniques et financiers. La mise en œuvre des orientations des différentes stratégies de la Politique nationale de protection de l’environnement (PNPE), la Politique nationale sur les changements climatiques, la Politique forestière nationale, la Politique nationale des zones humides, la Politique nationale d’assainissement et de la stratégie de sauvegarde et gestion intégrée des ressources du bassin du fleuve Niger sont appuyées par une série de programmes et projets spécifiques placés sous la tutelle des directions et agences du département et/ou financés par l’Etat et/ou les partenaires au développement.

Au 31 décembre 2019 (selon la dernière revue harmonisée du secteur), le portefeuille du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable comportait 44 projets et programmes dont 39 en exécution et 5 en préparation. Le département bénéficie de l’apport de 19 partenaires techniques et financiers (PTF) pour un financement acquis cumulé de 92,24 milliards de F CFA.

Dans leur gestion, la majorité des projets en cours d’exécution dispose d’un manuel de procédures administratives, financières et comptables qui sert de guide aux gestionnaires des projets. Les procédures prévoient généralement des audits internes des projets qui sont prévus à mi-parcours et en fin de projet. Certains projets disposent en plus d’un service interne qui en assure le suivi-évaluation.

Malgré l’existence de ces procédures de suivi interne des projets, certaines faiblesses ont été révélées dans la gestion des projets et des programmes qui sont, entre autres, la lenteur dans leur exécution, les résultats escomptés non atteints concernant l’amélioration des conditions de vie des bénéficiaires, les discordances entre les contenus reluisants des rapports d’évaluation interne et la réalité sur le terrain.

Afin de pallier ces faiblesses soulevées, le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, à travers la Cellule de planification et de statistique du secteur eau, environnement, urbanisme et domaines de l’Etat, a initié un mécanisme de visibilité des projets et programmes du département.

Pour cela, un projet de mécanisme et son plan d’actions a été validé après soumission aux différentes structures. De façon méthodologique, le mécanisme de visibilité se décline en trois étapes : la communication sur les réalisations du projet, la revue des projets et des programmes au département (situation d’exécution physique et financière de leur démarrage au 31 décembre 2019, les visites de terrain.

Pour des raisons spécifiques, le mécanisme de visibilité adopté portera essentiellement sur les projets/programmes qui sont sous financement extérieur. Cette revue des projets et programmes s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du plan d’actions du mécanisme de visibilité.

Les échanges ont porté sur les états d’exécution physique et financier de l’Alliance globale contre le changement climatique (AGCC-Mali 2) et du Programme de développement durable du delta intérieur du Niger PDD-DIN-Phase II (2017-2022). L’Alliance globale contre le changement climatique (AGCC-Mali 2) est financée par l’Union européenne à travers l’AMCC+, pour programme (DP). La mise en œuvre de la convention de financement est entrée en vigueur le 19 juin 2017 pour une durée totale de 78 mois (soit 6 ans) pour un montant global de 7 150 000 euros, soit 4 690 092 550 F CFA. Le présent programme a été identifié et formulé comme une réponse en vue de soutenir de façon durable la résilience des populations aux effets du changement climatiques. Il souscrit à la mise en œuvre de la Contribution déterminée au niveau national (CDN), pour les ambitions affichées au secteur forêt et changement d’affection des terres qui est de réduire les émissions de GES à 21 %.

Les activités du présent programme s’inscrivent dans l’atteinte des objectifs de l’Agenda 2030. Du démarrage du programme le 19 juin 2017 au 31 décembre 2019, plusieurs activités ont été réalisées. Il s’agit de l’élaboration d’une stratégie de communication assortie de 12 plans d’actions de communication dans le domaine du changement climatique et de la foresterie, le renforcement de la capacité opérationnelle de la Cellule du Sifor, l’initiation d’un système Mesure notification et vérification (MNV), l’amélioration de la couverture forestière dans les communes d’intervention.

Au titre du budget global du programme, les dépenses cumulées s’élèvent à 2 298 551 550 F CFA dont 2 006 747 686 F CFA de l’UE, 145 465 864 F CFA du gouvernement du Mali à travers le BSI et 146 338 000 F CFA au titre de la contribution des ONG sur une prévision globale de 4 690 092 551 F CFA, soit un taux d’exécution de 49,01 %.

La deuxième phase du PDD-DIN II est en cours d’exécution dans les cercles de Djenné, Ténenkou, Youwarou, Ké-Macina, Niafunké, Goundam et Djiré pour la période 2017-2022 pour un montant total de 7 201 033 000 de F CFA.

Cette rencontre a permis aux participants d’exposer les difficultés rencontrées et les propositions de solutions dans la mise en œuvre des projets et programmes concernés, d’annoncer les perspectives, de recueillir les appréciations des structures déconcentrées de mise en œuvre des projets et programmes, de prendre connaissance des appréciations des bénéficiaires en termes d’effets et d’impacts des résultats des projets et programmes concernés dans l’amélioration de leurs conditions de vie.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct