Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Élections 2022 : Modèle-Mali promet 3000 observateurs sur le terrain

Financé par l’Union européenne (EU), à hauteur de 2 milliards 292 millions, la mission d’observation des élections au Mali (Modèle-Mali), lancée par la Synergie 22 a promis de couvrir toute l’étendue du territoire malien pendant toutes les élections prévues en 2022. Les responsables de la Synergie, Dr. Ibrahima Sangho, Tidiane Togola Tito et autres étaient face aux hommes de médias le mardi dernier à la Maison de la Presse.

Les 49 cercles des 8 régions administrées et les 6 Communes de Bamako seront couverts par des observateurs de Modèle-Mali sur toute l’étendue du territoire malien et pendant toutes les échéances électorales. A savoir, la présidentielle, les législatives et le référendaire, ont promis le président de la mission d’observation nationale, Dr. Ibrahima Sangho et le coordinateur technique, Tidiani Togola Tito.

Pour ce faire, la mission recrutera sur place dans les régions, cercles et communes des observateurs au total 3000 au niveau local et 75 au niveau national. Les 3000 seront à court terme selon Dr. Sangho et les 75, nationaux, seront à long terme. Ils seront tous soumis à des formations avec aussi des critères bien définis. Cette mission d’observation (Modèle-Mali) où la Synergie22 a été financée par l’Union européenne (UE) à travers le Centre européen d’appui électoral (ECES) sur un coût total de 3 millions 500 mille Euros soit environ 2 milliards 300 millions en F CFA.

La Synergie22 est composée de 43 organisations de la société civile dont 5 principaux à savoir, l’Observatoire des élections et de la Bonne gouvernance au Mali, l’Association des jeunes pour la citoyenneté active (Ajcad), communauté des blogueurs au Mali (Doniblog), le Consortium Ele-Citoyenneté Droits humains inclusifs et la fondation Tuwindi.

A en croire Dr. Sangho pendant les élections avec leur téléphone sur place et en temps réel, les observateurs remonteront les informations sur le déroulement des élections à travers des plateformes faites à cet effet. « Nous suivrons toutes les étapes des élections. Nous suivrons la proclamation des élections provisoires et définitifs et nous animerons des conférences pour donner plus d’informations sur les élections », a évoqué le président Sangho. En conclusion, la Synergie22 a demandé au gouvernement de publier un chronogramme plus détaillé des élections avec des dates de la révision de la liste électorale, l’enregistrement des candidats, les campagnes et les différentes élections. La Synergie est aujourd’hui à environ 3000 observateurs dans les perspectives mais, selon Dr. Sangho, elle n’exclut pas une autre fusion d’autres observateurs remplissant les mêmes conditions que ceux de Modèle-Mali, en conclusion.

Koureichy Cissé

 

(encadré)

Encadré :

ORGANE UNIQUE DE GESTION ELECTORALE

Impossible en si peu de temps

 Un des observateurs a glissé que l’organe unique de gestion électorale n’est pas possible en si peu de temps. Sur la transition, il a confié la durée des 18 mois risquerait très probablement de glisser un tout petit peu comme toutes les autres transitions au Mali.

Au moins 6 autres mois pourront être ajoutés et les élections ne pourront se tenir aux dates déjà indiquées, a sifflé notre interlocuteur bien informé.

K. C.

Source: Mali Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct