Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

DESTRUCTION DES MAUSOLÉES DE TOMBOUCTOU : LA PROCUREURE DE LA CPI, FATOU BENSOUDA, PRÉSENTE À LA CÉRÉMONIE DE REMISE QUI S’EST TENUE MARDI 30 MARS AU CICB

“Personne n’échappera à la justice” : voilà ce que promettait Fatou Bensouda dans une interview en 2018. Après 18 ans de carrière au bureau du procureur la Cour pénale internationale, dont elle est elle-même procureure générale depuis juin 2012, la Gambienne est arrivée au terme de son mandat. Son dernier voyage de fonction, elle décide de l’effectuer au Mali, à Bamako où elle a pris part ce mardi 30 mars 2021 à la cérémonie de remise de l’euro symbolique qui s’est tenu au Centre International de Bamako.

Arrivée à Bamako le 29 mars 2021, elle est reçue en audience dans la matinée du 30 mars par le Président de la transition, Son Excellence Monsieur Bah N’DAW, Chef de l’État a reçu en audience, Madame Fatou BENSOUDA, Procureur Général de la Cour Pénale Internationale (CPI) accompagnée d’une délégation de l’UNESCO, a également rencontré le Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh ANNADIF.

Les échanges ont notamment porté sur la lutte contre l’impunité, le renforcement des institutions nationales et la sauvegarde du patrimoine culturel, dernier point qui a été mis à l’honneur lors de la cérémonie de réparations symbolique du préjudice subi par les victimes du crime de guerre commis par le djihadiste malien Ahmad Al Faqi Al MAHDI à Tombouctou en 2012, condamné en 2016 par la Cour pénale internationale (La Haye) pour avoir “dirigé intentionnellement des attaques” contre neuf des mausolées de Tombouctou, classés au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco depuis 1988, crime de guerre de destruction de bâtiments protégés pour lequel il a été condamné à neuf ans de prison .

 

Organisée par le Fonds au profit des victimes et le gouvernement du Mali, en collaboration avec la CPI et l’UNESCO plusieurs éminentes personnalités ont pris part à la cérémonie, dont le Premier ministre, M. Moctar OUANE, du président du Conseil National de transition, Colonel Malick DIAWM. Que XING, Directeur Général Adjoint de l’UNESCO, Mme DOUMBIA Mama KOITE, Présidente du Fonds au Profit des victimes, les représentants de la communauté  internationale et plusieurs autres personnalités et victimes venues de Tombouctou.

 

“J’ai tout fait pour rendre justice” martèle madame la procureure concernant les crimes et les exactions commises au Mali depuis la crise sécuritaire de 2012, “ J’ai donc usé de tous les moyens pour rendre justice aux victimes, car ce sont des crimes qui heurtent la conscience de l’humanité” marquant ainsi l’importance des mesures de réparations suite à la destruction de patrimoine culturel, un crime qui ne peut rester impuni.

 

Nafissa Chouaidou TRAORE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct