Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

DES CAMIONS SUSPECTES DE FRAUDE IMMOBILISES : Un autre grand exploit du DG des Douanes, Amadou Konaté, et ses hommes !

Ce n’est pour rien que la nomination de l’inspecteur de classe exceptionnelle à la tête de la Direction générale des Douanes a été saluée. Amadou Konaté, puisque c’est lui dont il s’agit, depuis sa prise de fonction et l’installation de son équipe, a lancé une vaste opération de lutte contre le trafic, la contre bande et la fraude de tout acabit.

L’actuel DG des Douanes, Amadou Konaté, qui est un gros travailleur très assidu, a gravi tous les échelons de l’institution douanière. Il a, seulement à son premier mois (septembre) d’exercice, recouvré plus de 56 milliards de FCFA contre 45 milliards de FCFA au mois d’août. Soit un bond qualitatif de 11 milliards de FCFA. Il a également engrangé un record de mobilisation jamais réalisé dans l’histoire des Douanes maliennes. Après cette prouesse, le brillant DG qui est un douanier chevronné qui maîtrise tous les rouages de l’administration douanière au Mali, sous sa houlette, après le bureau frontalier de Kouremalé qui a donné le ton en saisissant 705 cartons, soit plus de 5 tonnes de viande fraiche de poulets, d’une valeur de plus de 10 millions de FCFA. Les agents de la Direction des Enquêtes douanières, en l’espace de quatre, ont mis la main sur 377 briques de cannabis, 59 plaquettes d’or, des cordeaux détonants et 4868 baguettes d’explosifs à la suite d’une opération spéciale menée entre le 10 et le 14 avril 2022, à Kati, Kadiana et Bamako. Les 377 briques de cannabis emballées dans des sacs plastiques étaient dissimilées dans un camion immatriculé au Mali. D’une valeur marchande estimée à 900 millions de FCFA, la provenance des produits stupéfiants est inconnue. La cargaison en partance pour le Sénégal a été détectée à Kati le 10 avril 2022 vers 23 heures par les éléments de la Direction du renseignement et des enquêtes douanières.

Une réelle volonté d’assainir l’environnement économique

A ces exploits s’ajoute l’interpellation de 14 camions suspectés de fraude qui ont été conduits dans la cour des Douanes dans la nuit du samedi 04 au dimanche 05 juin 2022. De source proche de la Direction du renseignement et des enquêtes douanières, une vaste opération de recherche de plus d’une dizaine de camions contenant des produits alimentaires, notamment de l’huile végétale, avait été engagée dans la région de Sikasso. « Depuis quelques jours, les services des douanes ont planifié cette opération dans la plus grande discrétion. Des informations circulant sur les réseaux sociaux ont failli perturber le plan de l’opération. Mais, du fait de la vigilance des agents, tous les camions recherchés sont interceptés sur la route de Zégoua », a expliqué un douanier sous couvert de l’anonymat. En effet, cette information avait fait le tour des réseaux sociaux alors même que les cargaisons suspectes étaient déjà dans le viseur des enquêtes douanières avant même leur arrivée à la frontière. Les camions au nombre de 14 sont effectivement arrivés à Bamako sous bonne escorte de la mission dépêchée sur le versant ivoirien. Lesdits camions sont stationnés dans les locaux de la Douane à Faladiè pour vérifier la suspicion de fraude d’huile végétale qui pèse sur eux.

A travers cette opération complexe menée par les Douanes maliennes, on a la preuve que les autorités de la Transition sont décidées à assainir l’environnement économique national malgré les difficultés liées à l’embargo et la crise pétrolière internationale déclenchée par la guerre russo-ukrainienne. Selon des sources bien introduites, le DG des Douanes Amadou Konaté a personnellement suivi de très près le déroulement des opérations d’interception et de conduite à Bamako des 14 camions suspects. À ajouter qu’au delà des 13 camions ayant fait l’objet de commentaires sur les réseaux sociaux, précise-t-on, l’opération de ciblage concerne une vingtaine de camions dont 14 sont déjà interceptés, 3 à la frontière et le reste attendu dès le franchissement de la frontière. Affaire à suivre …

Bassaro

Source: Le Démocrate- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct