Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

DÉCÈS DU FILS DE L’ANCIEN PREMIER MINISTRE SOUMEYLOU BOUBÈYE MAÏGA : QUI ÉTAIT IDRISSA MAÏGA ?

« Toute âme Goutera à la mort » Sourate 3, verset 185. C’est une bien triste nouvelle qui nous est parvenue Samedi 20 février dernier. ‘‘Nous l’avons perdu !” c’est en ces termes que l’ancien premier Ministre Soumeylou Boubeye Maïga a annoncé le décès de son fils aîné Idrissa Maïga. Une nouvelle qui a provoqué consternation et étonnement alors que le défunt était récemment sur les écrans lors d’une rencontre de haut niveau des acteurs de la communication.

Patron du Groupe COMAF/Communication, Idrissa était pourtant présent à la cérémonie de validation des agences de communication habilitées à exercer.

IDI était le Président Directeur Général (PDG) de COMAF qui aura marqué l’arène du « showbiz ». Alors qu’en 2015 la crise était à son comble et que Kidal attirait toutes les attentions, plusieurs célébrités « zappaient » sciemment Bamako. C’est grâce à lui que la star nigériane Davido a rallié la capitale. Un coup de maître qui a ouvert la porte à la venue d’artistes du même calibre comme wizkid ou tekno.

Ce jeune ambitieux songeait aux artistes locaux notamment, le monde humoristique. Son lien avec petit Guimba n’était nullement caché  . Il avait une exclusivité des spectacles de ce dernier via le Petit Guimba show. Même lorsque ce dernier se retrouvait en prison pour ses frasques répétitives, Idrissa Maïga dit Idi affichait son soutien. Il prenait aussi part aux activités culturelles du pays et apportait son expertise à d’autres acteurs de l’arène.

Bien que fils d’un leader politique de premier plan, feu Idrissa était reconnu comme étant  très discret et très humble par ses proches. En compagnie de ses confrères du GPAC, il apparaissait sur les écrans de l’ORTM il y a de cela quelques semaines. COMAF/Communication fut validée conformément aux critères de la nouvelle loi de la publicité. Nul ne pouvait se douter qu’il s’agissait de son apparition publique finale.

Âgé de trente-sept (37) ans. Il s’en est allé, le matin du samedi 20 février 2021, à 1 heure.

Repose en paix IDI, que la terre te soit légère, qu’Allah l’omniscient t’agrée dans son paradis éternel.

BAMOÏSA 

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct