Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Crise au sein du M5-RFP : vers la guerre de crocodiles !

La semaine dernière, l’on a encore assisté à un autre spectacle des hommes politiques, sous couvert du Mouvement du 05 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) qui avait autrefois bénéficié de la fibre patriotique d’une majorité du peuple malien pour faire dégager le régime défaillant de feu Ibrahim Boubacar Keïta. Il s’agit des leaders frustrés du même M5-RFP qui comptent faire du neuf avec de l’ancien.

Le mercredi 03 août 2022, à la Maison de la Presse, des leaders politiques ont tenu une conférence de presse, pour dit-on, rectifier le tir du M5-RFP. Dans une déclaration rendue publique, ces acteurs politiques estiment avoir mis en place un nouveau directoire du M5-RFP différent de celui dirigé par l’actuel Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga.

Dans la loge officielle du lancement de ce M5 new-look, l’on pouvait voir les récents camarades de lutte de Choguel. Il s’agit de Maître Mohamed Aly Bathily, Cheick Oumar Sissoko, Mme Sy Kadidiatou et surtout de Koniba Sidibé qui a été présenté comme le nouveau président du comité stratégique dudit mouvement. « Nous n’avons pas créé un nouveau mouvement, mais nous avons mis en place un nouveau directoire du M5-RFP dénommé ‘’M5-RFP-MALI-KURA’’ », a précisé Koniba Sidibé.

Plus loin, il ajoute : « La lutte du M5-RFP a été détournée au profit de l’instauration du culte du Premier ministre Choguel Kokala Maïga. Le Premier ministre est à l’origine de la division en clans de ses propres membres. On a assisté à la transformation du comité stratégique du M5-RFP initial. Certains de ses membres, appelés au gouvernement et dans les cabinets ministériels, se sont coupés de leur base où, pendant neuf mois, ils n’y ont mis les pieds, notamment pour y faire le compte-rendu des travaux de cette instance. »

En gros, les membres du M5-RFP Mali-Kura reprochent à Choguel d’avoir dénaturé la lutte du M5 et surtout en ne prenant pas en compte les aspirations profondes du peuple qu’incarne le mouvement à la base. Autre raison avancée, le jeu de la division prôné par le chef du mouvement au sein du M5-RFP.

Une chose est certaine, les anciens camarades de lutte de Choguel ne reconnaissent plus son autorité au sein du M5-RFP. Une rupture à l’allure d’une déclaration de guerre qui, certainement, va porter un coup fatal à chaque clan. Certes, les raisons de frustrations peuvent être valables, mais jamais la population ne comprendra ces jeux troubles. Ce qui pourrait d’ailleurs remettre en cause la crédibilité du mouvement.

Avec le M5-RFP Mali-Koura d’un côté et celui de Choguel Kokalla Maïga de l’autre, nul ne sait encore à qui accorder du crédit, surtout quand on sait que ces nouveaux membres du comité stratégique avaient quitté le mouvement avant de revenir forcer la porte. Mais, l’avenir nous édifiera davantage.

Amadou Kodio

Source : Ziré

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct