Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coupe Baba Cissouma 2ème édition : Le Nouveau Hot Boy s’adjuge le trophée

La finale de la 2ème édition de la coupe Baba Cissouma a connu son épilogue le samedi 21 octobre dernier sur le terrain Sofa de Lafiabougou par la victoire aux tirs au but, du Nouveau HOT Boy sur Cap-Vert.  C’était en présence du tout nouveau président de la Fédération Malienne de Football Mamoutou Touré dit Bavieux, du représentant de la Fédération Guinéenne de Football Aboubakry Bah, des anciens présidents des Fédérations Malienne et Nigérienne de Football Amadou Diakité et Amadou ImaSouley et du 3ème vice-président du Stade Malien de Bamako, Oumar Daff, parrain de cette édition.

championnat national Tournoi sourds muets handicape coupe trophee

Initiée par  notre confrère du journal Match LadjiAdama Koné, la finale de la 2èmeédition de la coupe Baba Cissouma, directeur de publication du journal Match et de la radio Maliba FM, a été remportée pour la deuxième fois consécutive par le Nouveau Hot Boy de Djicoroni-Para qui a battu 2 tirs au but à 1, son adversaire du jour qui n’est autre que Cap-Vert  de Lafiabougou.  Le Nouveau Hot Boy remporte en plus du trophée, un bœuf plus la somme de 50.000 FCFA et un ballon de football. Cap-Vert de Lafiabougou se console avec un bélier plus la somme de 50.000 F CFA et un ballon. L’équipe fair-play a reçu un ballon ainsi que le meilleur joueur du tournoi Mamadou Doumbia de Hot Boy. Les arbitres de la rencontre n’ont pas été oubliés par le parrain qui en plus de la tenue d’arbitrage a offert quatre mètres de bazin au trio arbitral.

A noter que seize équipes issues de tous les quartiers du District de Bamako ont pris part à cette deuxième édition de la coupe Baba Cissouma.

Réactions

Baba Cissouma, directeur de publication et journaliste sportif : « Je suis très comblé mais ma joie reste  modérée parce que l’homme, c’est ses voisins, ceux qui vous connaissent. Je suis aujourd’hui très flatté  de l’initiative que les jeunes ont portée en ma modeste personne. Je suis aussi fier de celui qui parraine cette 2ème édition en la personne d’Oumar Daff. Je remercie les invités qui sont venus de partout. C’est tout le football malien dans sa crème qui est représenté ici, au niveau des dirigeants et du public sportif. Je suis honoré mais ma joie reste quand même modérée. ».

Aboubacry Bah, journaliste CIS Médias Guinée et représentant du président de la Fédération Guinéenne de Football :« Je suis très honoré parce que d’abord, je réponds à l’invitation d’un ami Baba Cissouma. Si je viens également représenter un passionné du football en la personne d’Antonio Souarén, vous voyez que l’honneur est double pour moi, voire triple. Parce qu’on est venu à la fête du football. Pour moi, la réalité du football est là devant nous : Le football du quartier, le football à la base. La vraie réalité du football africain c’est ce football-là à la base, dans les quartiers. Ces ballons qui vont traîner dans les cours des maisons, ces moments de joie qu’on partage avec les mamans et les enfants. Notre football doit s’évaluer par ce qui se fait ici en ce moment. Après bien sûr, on peut aspirer à l’élite, au professionnalisme c’est légitime. Mais on ne doit jamais oublier l’importance de ce football à la base, de ce football de quartier.Aujourd’hui, les Maliens peuvent être fiers. Les jeunes issus de ces quartiers, de ces terrains justement sont en train de jouer les demi-finales de la Coupe du monde. Ils jouent les demi-finales de la coupe du monde parce qu’ils ont éprouvé la rigueur de ces terrains-là. Voilà le message : Aspirons à la lumière mais n’oublions pas la durée du terrain. ».

Almihidi  Touré

Source: Tjikan

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct