Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CONSEIL DES MINISTRES D’HIER :  HASSANE DIOMBÉLÉ   REMPLACE  SALIF SANOGO  A LA TÊTE DE L’ORTM

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 03février 2021, par visioconférence, sous la présidence de M. Bah N’DAW. Le conseil   a procédé à des changements au niveau de la direction de plusieurs services.  Ainsi, après un  peu plus  de deux années à la tête  de l’ORTM,  Salif SANOGO   a été remplacé hier par  Hassane DIOMBÉLE, chef de Cabinet du Ministre de la Communication  jusqu’à sa nomination   par le conseil des ministres d’hier.

SALIF SANOGO

Propulsé comme Directeur Général de l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM), le 27 décembre 2018, Salif SANOGO a  imprimé  sa marque  avant son  depart. Il a en effet  révolutionné  le secteur des médias publics au Mali, considéré comme la voix du Gouvernement. Le contenu du programme de l’ORTM ne répondait pas jusque-là à l’attente des Maliens. Face à la concurrence, avec l’ouverture du secteur qui a vu la naissance de plus de 10 télévisions privées au Mali, l’ORTM avait perdu petit à petit son influence. Les téléspectateurs s’étaient tournés  vers les télés privées.   Venu  en cette période d’incertitude, il a révolutionné la maison Bozola   et continue de faire bon echo . L’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM), est devenu  ORTM1 ; tandis que TM2  s’appelle depuis janvier 2020  ORTM2.

D’autres nominations également ont été effectuées. M. Boubacar Madio dit Aladiogo MAIGA,  a été nommé Directeur Général du Laboratoire Central Vétérinaire : Le Directeur Général de l’Agence pour l’Emploi des Jeunes  est désormais  M .Mamadou BA. M. Moussa CAMARA est promu  Directeur Général du Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage .Par  rapport  à la lutte contre le coronavirus, le conseil  a approuvé un projet de loi autorisant l’annulation de certains impôts et taxes.‘’ En vue d’atténuer l’impact de la pandémie de la COVID-19 sur les populations et les activités économiques, le Gouvernement a adopté un plan de riposte comportant diverses mesures sanitaires, sociales, économiques, financières et fiscales.

En matière de fiscalité intérieure, les mesures concernent entre autres : le report de la date de dépôt des déclarations fiscales ; l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée sur les factures d’eau et d’électricité des mois d’avril, mai, juin, décembre 2020 et du mois de janvier 2021 ; les remises d’impôts portant sur la contribution forfaitaire à la charge des employeurs du secteur privé et de la taxe-logement sur la période allant du 1er avril au 31 décembre 2020 et sur les pénalités d’assiette et de recouvrement issues de contrôles fiscaux achevés à la date du 30 avril 2020. L’adoption des présents projets de textes s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de ces mesures. Le projet de loi adopté autorise l’annulation des sommes dues par les employeurs du secteur privé au titre de la contribution forfaitaire et de la taxe-logement sur la période allant du 1er avril au 31 décembre 2020. Le projet de décret adopté reconnait le caractère extraordinaire de la pandémie de la COVID-19en vue de l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée sur les factures d’eau et d’électricité’’ indique le communiqué.

Mahamane TOURÉ

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct